Pamela Anderson, bientôt à l'Assemblée nationale !

Chargement en cours
Pamela Anderson
Pamela Anderson
1/2
© Abaca
A lire aussi

Fabien Gallet

Pamela Anderson est un peu le pendant américain de Brigitte Bardot. Derrière sa plastique de rêve, se cache en effet une femme engagée. Si son rôle de C.J. Parker dans Alerte à Malibu lui a permis de devenir une star, aujourd'hui, ce n'est pas grâce à son physique que l'actrice de 48 ans souhaite convaincre. Celle qui restera à jamais la dernière femme à avoir posé nue en Une du magazine Playboy, compte bien utiliser les bons mots pour défendre une proposition de loi à l'Assemblée nationale.

C'est une annonce des plus surprenantes, mais à prendre avec le plus grand sérieux. Mardi 19 janvier 2016, Pamela Anderson viendra soutenir la proposition de loi de Laurence Abeille, députée du parti EELV (Europe Écologie Les Verts), au Palais Bourbon à Paris, dont l'objectif est d'interdire le gavage d'oies et de canards pour la production de foie gras.

Pour Laurence Abeille, la présence du mannequin est une occasion en or, qui lui permettra de sensibiliser de nombreux députés. Elle a néanmoins tenu à préciser au Figaro, que la Fondation Bardot, avec qui elle collabore depuis deux ans, s'est chargée d'inviter Pamela Anderson. "Ce n'est pas mon métier d'aller chercher telle ou telle personnalité du spectacle, c'est aux associations de le faire", a-t-elle fait savoir avant de confier sa "hâte de pouvoir échanger avec elle au sujet de ces thématiques". "La présentation de ma proposition commence à 17h30 (...), Pamela Anderson doit arriver à 18h. Je ne doute pas que certains collègues passeront la tête pour voir comment cela se passe, s'est amusée Laurence Abeille, en répondant aux questions du journal 20 Minutes. Et tant mieux si je les sensibilise au sujet !" Et pour cause, elle expliquait au Figaro qu'il était encore "difficile d'avancer sur les sujets de protection animale à l'Assemblée".

Depuis de nombreuses années, l'actrice hollywoodienne est très investie dans ce domaine, notamment au travers de l'association PETA (Personnes pour un traitement éthique des animaux). D'ailleurs, en octobre dernier, l'organisme Last Chance for Animals lui a remis le très sérieux prix de la végétarienne de l'année. Parmi ses dernières actions, Pamela Anderson était notamment reçue au Kremlin, en décembre 2015, pour s'opposer à la chasse à la baleine. Sa présence à l'Assemblée nationale semble donc plutôt légitime !

Vous êtes responsable des propos que vous publiez.
Merci de respecter nos CGU