Par peur de la prison, Jean-Luc Lahaye se serait "calmé" avec les jeunes filles

Par peur de la prison, Jean-Luc Lahaye se serait "calmé" avec les jeunes filles
Jean-Luc Lahaye en marge du concert "Stars 80 L'origine" au Zénith de Lille, le 24 octobre 2014.

Fabien Gallet

À l'occasion de la parution de son livre intitulé "Mes Étoiles 1980", Olivier Kaefer, cocréateur de la tournée "RFM Party 80", a évoqué la vie d'un de ses poulains : Jean-Luc Lahaye, condamné pour corruption de mineure en 2015.

"J'aime les jeunes filles gentilles, provo­cantes, un peu fofolles, c'est mon plai­sir, c'est mon jardin fleuri, c'est ma poésie", avouait Jean-Luc Lahaye dans une interview accordée au magazine Voici en 2016. Une attirance qui lui a valu une condamnation en 2007 pour atteinte sexuelle sur mineure. En 2015, le chanteur de 64 ans avait été condamné à un an de prison avec sursis pour corruption de mineure, après s'être adonné à des jeux sexuels par écrans interposés avec une adolescente de 14 ans. Cet événement a fait réfléchir la star des années 1980.

"Il vit comme un ado"

C'est tout du moins ce que laisse entendre son manager, Olivier Kaefer, dans un entretien vidéo paru sur le site du Parisien le 22 novembre 2017. "J'aime bien passer du temps avec Jean-Luc. Ce n'est pas un mauvais mec, il vit comme un ado", explique son ami, avant d'assurer : "Et il s'est calmé, il a eu peur d'al­ler en prison."

Cette crainte n'a pas empêché l'interprète de Femme que j'aime de faire polémique avec une mauvaise blague présente dans la bande-annonce du film "Stars 80 la suite". Jean-Luc Lahaye y confiait à Richard Anconina attendre ses "copines" du "lycée". "Le fautif c'est Thomas Langmann (le producteur, ndlr)", estime Olivier Kaefer. Et de préciser : "Après avoir viré Jean-Luc de la tournée, il a voulu faire le buzz sur le fait qu'il aime les jeunes filles. Et Jean-Luc est tombé dans le panneau."

Vous êtes responsable des propos que vous publiez.
Merci de respecter nos CGU