Pascal Légitimus : "Ma carrière se termine"

Chargement en cours
Pascal Légitimus pour la première de  Le Talent De Mes Amis  au Théâtre Bobino à Paris, en mai 2015.
Pascal Légitimus pour la première de Le Talent De Mes Amis au Théâtre Bobino à Paris, en mai 2015.
1/2
© Abaca, Alban Wyters
A lire aussi

Fabien Gallet

C'est désormais en solo que Pascal Légitimus exerce ses talents. Exit Les Inconnus, désormais, le comédien fait cavalier seul, sans ses compères d'autrefois, Bernard Campan et Didier Bourdon. Depuis cinq ans déjà, il s'est lancé dans le one-man-show et présente aujourd'hui son second spectacle. À cette occasion, c'est au journal La Voix du Nord qu'il s'est confié, en amont de quatre représentations données à Lille, entre le 20 et le 23 janvier 2016. Il dresse dans cette interview un bilan de sa carrière qui, selon lui, est sur le point de se terminer.

Après une reformation furtive en 2014 avec le film Les Trois Frères : Le Retour, qui n'a pas vraiment réussi à convaincre le public, Les Inconnus sont repartis chacun de leur côté. Pascal Légitimus, lui, a poursuivi sa carrière solo sur les planches et présente désormais son second spectacle. "Un mélange (de sketchs et de stand-up) dans la mesure où je présente des personnages avant de les jouer. Et je préfère parler de seul en scène plutôt que de stand-up, clarifie-t-il. Les trois quarts des personnes qui font du stand-up ne sont pas des acteurs. Moi, je le suis. Je suis né par les planches".

Dans ce nouveau "seul en scène" donc, le comédien a choisi de "parler des autres, en évoquant des sujets comme le bio, la sexualité, le couple, les banques, les assurances, la nature...". "Mais le thème majeur que j'aborde est le stress, la peur, que je sens partout présents en ce moment", explique-t-il avant de préciser que les spectateurs retrouveront "des intentions, des intonations, des gestes...", qui rappelleront son époque avec le trio formé avec Bernard Campan et Didier Bourdon. "Il y a une complicité qui s'est installée entre le public et moi avec les Inconnus, c'est difficile de ne pas en jouer", confie celui qui a touché à tout au cours de sa carrière.

Une vie d'artiste qu'il voit aujourd'hui sur la pente descendante. "Je ne suis pas encore mort, mais ma carrière se termine et le seul en scène était une chose que j'avais envie d'aborder, parce que j'avais des choses personnelles à dire et qui ne devaient que passer par ma voix", conclut Pascal Légitimus.

Vous êtes responsable des propos que vous publiez.
Merci de respecter nos CGU