Patrick Bruel : l'avis de ses enfants sur sa musique

Chargement en cours
Patrick Bruel sur la scène du Théâtre du Châtelet, lors de la 41e cérémonie des César, le 26 février 2016.
Patrick Bruel sur la scène du Théâtre du Châtelet, lors de la 41e cérémonie des César, le 26 février 2016.
1/2
© Abaca, Gouhier-Guibbaud-Wyters
A lire aussi

Fabien Gallet

Après avoir sorti il y a quelques mois un album hommage à Barbara, intitulé Très souvent, je pense à vous, c'est désormais sur scène que Patrick Bruel défend ses reprises, parmi lesquels L'aigle noir et Dis, quand reviendras-tu ?Gala a suivi l'interprète sur sa tournée et évoque avec lui son amour pour la chanteuse et le regard que portent ses enfants et sa maman sur ses choix artistiques.

C'est d'ailleurs grâce à elle que le chanteur français a pu découvrir Barbara alors qu'il n'avait que huit ans : "Ma mère m'a transmis son amour pour cette artiste, que je transmets au public comme à mes enfants", explique-t-il au magazine Gala, en kiosques mercredi 23 mars 2016.

Mais que pensent-donc ces derniers de ce choix musical ? "Je leur mets souvent des CD dans la voiture. Une fois, j'y ai laissé celui de mes reprises de Barbara, alors que j'étais en train de l'enregistrer. Ce jour-là, ce n'est pas moi qui les ai accompagnés chez leur mère (Amanda Sthers, ndlr). En arrivant chez elle, ils ont demandé pourquoi je chantais des chansons si tristes !", se souvient l'interprète de Casser la voix avant d'ajouter : "Ça nous a beaucoup amusés...".

Mais Barbara n'est pas la seule influence de Patrick Bruel. "Il y a quelques temps, je suis allé dans la classe de CE1 de mon fils Léon, pour parler de mon métier comme les autres parents, raconte le chanteur. Je suis venu avec ma guitare, je leur ai fait tout un truc sur Bob Dylan (...). C'était super, ça les a intéressés. Sinon, avec son frère Oscar, on écoute beaucoup de choses à la radio", confie le père de famille qui n'a, au contraire, pas toujours conquis sa maman avec ses choix artistiques. "Ma mère est très difficile en musique. Par exemple, lorsque j'ai enregistré l'album Entre-deux, avec toutes ces chansons des années trente, elle a trouvé ça complètement ringard. Pour elle, c'était les chansons qu'écoutaient ses parents, contre lesquelles elle s'était construite...", termine l'artiste grâce à qui "les chansons de Barbara ont retrouvé une seconde jeunesse".

Vous êtes responsable des propos que vous publiez.
Merci de respecter nos CGU