Patrick Bruel : "J'ai beaucoup d'affection pour Louane"

Patrick Bruel : "J'ai beaucoup d'affection pour Louane"
Patrick Bruel et Louane.

Roxane Centola

Pour beaucoup d'artistes, Patrick Bruel est un exemple et une inspiration. C'est d'ailleurs sans doute le cas pour Louane, qui a eu l'occasion de croiser plusieurs fois la route de l'interprète de Alors Regarde. Mais dans une récente interview pour le Buzz TV du Figaro, c'est Patrick Bruel qui exprime toute son admiration pour la jeune chanteuse et héroïne du film La Famille Bélier.

Interviewé à l'occasion de la diffusion de son concert symphonique à l'Opéra Garnier, le 24 juin dernier sur France 2, le chanteur est revenu sur le succès de la jeune fille et son ascension aussi fulgurante dans les charts qu'au box-office. Il explique : "Je ne suis pas surpris. J'ai vu Louane comme tout le monde lors des auditions à l'aveugle de The Voice. Elle a chanté Un homme heureux et j'ai eu des larmes aux yeux. C'est très rare que quelqu'un provoque cette émotion à travers un écran de télévision! On s'est rencontré quand je suis venu chanter dans The Voice et quelque chose de joli est né..."

Pour Patrick Bruel, cette émotion que Louane arrive à partager, vient notamment des épreuves terribles qu'elle a dû surmonter, alors qu'elle n'est âgée que de 18 ans à peine : "C'est quelqu'un qui a une émotion particulière, qui a vécu des choses extrêmement difficiles.... Ça se ressent dans son expression. J'ai beaucoup d'affection pour elle : j'avais envie de me faire plaisir, de nous faire plaisir et de lui faire plaisir en l'invitant à Lille pour le concert de TF1 (...) J'espère que sa route se dessine bien et qu'elle est heureuse. Je suis très content pour elle".

L'interprète de Place des Grands Hommes revient aussi sur l'utilité des télé-crochets, qui s'avèrent parfois être un véritable tremplin pour les artistes (dont notamment Louane) et donne un ultime conseil : "C'est une fenêtre extraordinaire pour se faire connaître à partir du moment où on intègre le fait qu'une fois qu'on est au bout de l'émission, c'est là que l'histoire commence. L'émission n'est pas une fin en soi. Ce métier commence à partir du moment où vous devenez créateur, pas uniquement interprète. Le tremplin est énorme mais il y en a d'autres, notamment grâce à Internet".

Vous êtes responsable des propos que vous publiez.
Merci de respecter nos CGU