Patrick Cohen révèle avoir déjà été "entendu pour meurtre"

Patrick Cohen révèle avoir déjà été "entendu pour meurtre"
Patrick Cohen lors de la conférence de presse de rentrée de Radio France à Paris, le 31 août 2016.

Émilie Nougué

Ce 15 février 2018 sur le plateau de C à Vous sur France 5, les esprits se sont un peu échauffés. Et le chroniqueur Patrick Cohen, pour mieux illustrer son point de vue, a fait une révélation inattendue sur son passé.

La présentatrice Anne-Élisabeth Lemoine interviewait le journaliste Jean-Michel Apathie à propos de l'affaire Nicolas Hulot, qui a été accusé de viol et de harcèlement sexuel il y a plus de vingt ans. Si la plainte a été classée sans suite, elle a été remise sur la place publique par le magazine Ebdo le 9 février dernier. Et alors que Jean-Michel Apathie pointait du doigt les accusations contre l'actuel ministre de la Transition écologique et solidaire, Patrick Cohen, visiblement agacé par ses propos, est intervenu pour insister sur la prescription de l'affaire.

Est-ce que ça fait de moi un criminel ?

"Vous voulez une confidence ?, a-t-il lancé. J'ai été entendu pour meurtre il y a une dizaine d'années sur une affaire privée. J'ai été entendu par les policiers pour meurtre. Ça fait de moi un criminel ? Est-ce que ça fait de moi un criminel ?" Une révélation sur son passé à laquelle personne ne s'attendait. Néanmoins, ni Anne-Élisabeth Lemoine ni Jean-Michel Apathie n'ont rebondi sur cette information. Le journaliste de France Info a immédiatement recentré le débat en lui répondant : "Ce n'est pas la question".

Pour rappel, Nicolas Hulot a décidé de porter plainte contre l'Ebdo et contre les journalistes auteurs de l'article le mettant en cause. Face à cette polémique, "il est en souffrance", a déclaré un ministre au Journal du Dimanche dans son édition du 11 février.

Vous êtes responsable des propos que vous publiez.
Merci de respecter nos CGU