Patrick Dupond : "En ce qui me concerne, l'homosexualité a été une erreur"

Patrick Dupond : "En ce qui me concerne, l'homosexualité a été une erreur"
Patrick Dupond pose en 1999.

Fabien Gallet

L'ancien danseur étoile semble plus heureux que jamais. Un bonheur retrouvé grâce à la femme de sa vie, Leïla, qu'il évoque dans les pages du magazine Paris Match, ce jeudi 7 septembre 2017.

En 2004, quatre ans après un terrible accident de voiture, Patrick Dupond n'est plus que l'ombre de lui-même. Pour se remettre de ses blessures psychologiques et physiques, ce dernier souhaite se "reconstruire au Japon". Mais sa rencontre avec Leïla Da Rocha va changer ses plans. "Leïla m'a téléphoné la veille du départ. (...) Elle dirigeait une école de danse, à Soissons, pour laquelle elle souhaitait me rencontrer. Parce qu'elle a su trouver les mots, j'ai accepté un rendez-vous", explique-t-il à Paris Match.

"Elle est la femme de ma vie"

C'est le début d'une histoire d'amour qui va profondément changer le danseur, lui qui ne partageait sa vie qu'avec des hommes. Dès lors, plus question pour Patrick Dupond "de vivre dans un mensonge", dans "une parodie de l'amour". "Ça m'arrangeait de me mentir à moi-même. En ce qui me concerne, l'homosexualité a été une erreur", révèle-t-il d'ailleurs avant de préciser : "Il faut comprendre qu'une vie de danseur étoile international est incompatible avec une vie de couple, car il est impossible d'être disponible à l'autre."

Aujourd'hui, leur "binôme" est plus solide que jamais. "Quand elle n'est pas là, la vie n'a plus de goût. Je me réveille avec la certi­tude de plus en plus forte qu'elle est la femme de ma vie", assure Patrick Dupond. Raison pour laquelle le couple ouvrira bientôt ensemble une académie internationale de danse à Bordeaux.

Vous êtes responsable des propos que vous publiez.
Merci de respecter nos CGU