Patrick Poivre d'Arvor sur Solenn : "Je survis pour elle"

Patrick Poivre d'Arvor sur Solenn : "Je survis pour elle"
Patrick Poivre d'Arvor à Roland-Garros à Paris, le 26 mai 2016.

Hélène Demarly

À l'occasion de la sortie de son nouveau livre "Éloge des écrivains maudits" (Ed. Philippe Rey), le journaliste et écrivain s'est confié au Point sur sa fille Solenn, qui s'est donnée la mort à 19 ans.

Dans une interview diffusée le 23 décembre 2017 sur le site Le Point, Patrick Poivre d'Arvor est revenu sur le décès de sa fille. Celle-ci s'est suicidée le 27 janvier 1995 en se jetant sous une rame de métro. Il raconte : "J'écris en partie pour elle, je survis aussi pour elle. Il n'y a pas un seul de mes livres où on ne trouve pas une allusion qui lui soit directement destinée. Sa disparition a été une déflagration absolue dans la famille, je me suis moi-même posé vraiment des questions sur l'utilité de ma présence sur terre."

"Après son décès, une grande partie de ma vie a changé"

Le journaliste de 70 ans continue : "Après son décès, une grande partie de ma vie a changé. Quand j'étais jeune, je galopais, je croquais la vie, mais désormais je regarde les choses très différemment. (...) Je m'occupe plus des autres, notamment de ceux qui se trouvent dans une situation délicate. Le fait qu'un hôpital porte son nom, La Maison de Solenn, qui aide tant et tant d'adolescents en souffrance, compte beaucoup pour moi."

Le journaliste du Point qui l'interviewe raconte d'ailleurs qu'une grande partie de ses indemnités de départ de TF1 est allée à La Maison de Solenn. Ce que PPDA confirme : "Oui, mais ce n'est pas destiné à être raconté. C'est normal d'aider d'autres êtres qui souffrent, surtout après avoir vu comment Solenn a pu souffrir... Et voir tous ses enfants sauvés par cette institution me comble de joie. Le reste, ce n'est que de l'argent, du matériel..."

Le service de gestion de commentaires évolue.

A compter du 29 mars, le Journal de Réactions et la publication de commentaires seront temporairement fermés.

Les discussions autour des sujets qui vous tiennent à cœur resteront prochainement possibles au travers d’un tout nouveau service vous permettant de réagir.

 
6 commentaires - Patrick Poivre d'Arvor sur Solenn : "Je survis pour elle"
  • avatar
    zazou -

    (...) " Personne ne peut résumer tous les cas où la consolation est une nécessité .Personne ne sait quand tombera le crépuscule et la vie n'est pas un problème qui puissse être résolu en divisant la lumière par l'obscurité et les jours par les nuits, c'est un voyage imprévisible entre des lieux qui n'existent pas." (...) Stig Dagerman

  • avatar
    lebar -

    Bande de jaloux ! Bande de nases ! Bande de ringards !... Vous auriez aimé être un journaliste-vedette de la télévision française. Mais vous en êtes bien incapable. Alors, une célébrité en souffrance, cela vous inspire du mépris. Normal : vous êtes tellement loin de PPDA !

  • avatar
    goldorack -

    cela fait plus de vingt ans...il nous bassine le papy "caliméro".. cela fait vendre...

  • avatar
    peretruande -

    l' anorexie ne se voit que chez les riches !

    avatar
    superbe -

    l'anorexie est une maladie tres grave respect svp

  • avatar
    peretruande -

    l' anorexie ne se voit que chez les riches !