Philippe Candeloro a 45 ans : retour sur ses plus belles punchlines

Chargement en cours
 Portrait de Philippe Candeloro réalisé à Paris, le 17 novembre 2016.

Portrait de Philippe Candeloro réalisé à Paris, le 17 novembre 2016.

1/2
© BestImage, Cédric Perrin
A lire aussi

Fabien Gallet

Quel personnage ce Philippe Candeloro ! Celui qui fut sacré vice-champion du monde de patinage artistique en 1994 souffle aujourd'hui ses 45 bougies. Depuis près d'un demi-siècle, sur la glace ou derrière son micro, le sportif a multiplié les punchlines.

"Je ne plais pas à tout le monde, mais je pense qu'il y a quand même plus de gens qui m'aiment que de gens qui ne m'aiment pas", estimait Philippe Candeloro dans le journal Le Parisien en 2014. Aujourd'hui, l'ancien champion de patinage artistique, qui compte bien rester fidèle à lui-même, fête ses 45 ans. L'occasion de revenir sur ses phrases les plus culte.

Un pro des envolées grivoises

En février 2014, à l'occasion des JO de Sotchi, Philippe Candeloro faisait des siennes en tant que commentateur au côté de Nelson Monfort sur France Télévisions. L'ancien patineur s'autorisait quelques pirouettes à propos des sportives. Des déclarations tantôt drôles, tantôt gênantes à l'image de celle-ci : "En tout cas, moi, je connais plus d'un anaconda qui aimerait venir l'embêter un petit peu cette jeune Cléopâtre canadienne..." Des propos qui lui auront attiré les foudres des internautes et qui ont donné des cauchemars au CSA. "Si les gens sont coincés de la fesse, j'y peux rien !", se défendra le principal intéressé dans les colonnes du Parisien.

Philippe Candeloro : très ouvert sur ses premières fois

Lorsqu'il parle d'amour, Philippe Candeloro sait trouver les mots... qui ont de quoi surprendre ! Interrogé sur ses premières expériences amoureuses, l'ancienne star des patinoires avouait s'être rapprochée d'une "copine d'entraînement, à 11 ans". "Sans notice d'ins­truc­tion, mais avec des sensations !", poursuivait-il avant de détailler avec le franc parler qu'on lui connaît : "J'ai plus 'officialisé' dès 13 ans. Avec les filles du patinage, on s'est 'formés' mutuellement. On n'avait pas le temps d'al­ler chercher ailleurs. C'était plus du quantitatif que du qualitatif."

Un certain "appétit" sexuel

Depuis 1998, Philippe Candeloro est marié à Olivia Darmon. Lorsqu'il évoque sa vie de couple, ce dernier n'hésite pas à mettre les pieds dans le plat. En octobre 2016, au micro d'Amanda Scott sur France 2, à la question "Si ta libido était un journal, ce serait plutôt un quotidien ou un hebdo­ma­daire ?", le commentateur sportif répondait du tac au tac : "Les deux mon capitaine. Et en double, le dimanche." Et de préciser : "J'ai un appétit de ce côté-là, qui est, pas insatiable, mais fréquent. Ça ennuie d'ailleurs Olivia. Au bout de 22 ans, elle se demande parfois comment ça se fait... J'ai toujours une attirance pour elle, et ça peut être au quotidien."

Des déclarations qui valent leur pesant d'or

S'il y a un sujet qui ne lasse pas Philippe Candeloro, c'est l'argent. Dans une interview accordée à Voici en octobre 2016, le patineur faisait une déclaration surprenante : "J'ai de quoi vivre deux ou trois ans. Pas plus. Avec tout ce que le gouvernement te taxe, c'est de la folie ! Tu te saignes toute ta vie et on te prend tout. Le social, aider les gens, c'est bien, mais moi, si demain j'ai besoin d'aide, on ne me donnera rien", confiait celui qui assurait dans un entretien avec Le Matin, un mois plus tôt : "Je ne suis pas radin, je suis économe."

 
3 commentaires - Philippe Candeloro a 45 ans : retour sur ses plus belles punchlines
  • avatar
    francis28 -

    personnage insignifiant

  • avatar
    madouce -

    Candelero
    J'adore sa gouaille, il est naturel lui au moins, sans détours,je pense qu'il adore sa femme et est fidèle, enfin
    j'espère !...

  • avatar
    lucobject -

    Pour une fois que quelqu ' un dit la vérité au sujet du racket que sont les impôts , ça fait du bien .....
    En effet dans notre pays il n ' y a que deux classes sociales : ceux qui ont besoin , auxquels on donne tout , et ceux qui n ' ont pas besoin , auxquels non seulement on ne donnera jamais rien , mais auxquels on pique leur fric pour le donner ....à ceux qui ont toujours besoin

  • avatar
    [=pseudo.pseudo] -

    [=reaction.title]

    [=reaction.text]

avatar
[=pseudo.pseudo] -

[=reaction.text]