Philippe Etchebest et Gordon Ramsay : nouveaux meilleurs amis !

Philippe Etchebest et Gordon Ramsay : nouveaux meilleurs amis !
Phlippe Etchebest

Fabien Gallet

Philippe Etche­best et Gordon Ramsay ont de nombreux points communs. Si les deux chefs étoilés animent, la version française pour l'un et britannique pour l'autre, de l'émission Cauchemar en cuisine, ce n'est pas tout. En effet, ils ont tous les deux ouvert un restaurant ces derniers jours, dans la même ville française : Bordeaux. Histoire de monter d'un cran la compétition, les deux établissements s'avèrent également être... dans la même rue ! "Quand on a commencé à faire des recherches pour les menus, il y a neufs mois, j'ai été frappé par l'abondance des produits exceptionnels qui regorgent ici", s'est justifié le restaurateur anglais dans une interview accordée à La Pari­sienne, le magazine féminin du quotidien.

Mais plutôt que de se faire la guerre, les deux fortes têtes habituées à rager dans les cuisines, ont préféré se retrouver il y a quelques jours, au sein du Pressoir d'Argent, l'établissement géré par Gordon Ramsay au coeur du Grand Hôtel de Bordeaux.

Dans une interview parue dans le même magazine cette semaine, Philippe Etche­best a dévoilé les détails de cette première rencon­tre : "On ne se connais­sait pas avant. Mercredi dernier, à son arri­vée au Pres­soir d'argent, je suis allé lui dire bonjour. Il m'a parlé des tour­nages aux Etats-Unis et en Angle­terre. Ce sont des machines de guerre par rapport à notre télé­réa­lité française. Mais il en a marre, il arrête", a fait savoir le cuisinier, ancien joueur de rugby. Une rencontre qui s'est très bien passée et qui a été suivie d'un repas, partagé dès le lendemain, cette fois dans Le 4e Mur, la nouvelle adresse du restaurateur français. "Jeudi soir, c'est Gordon qui est passé voir mon restau­rant. On a dîné dans la cuisine après le service. C'était top !, explique le chef, que l'on retrouve chaque mardi soir sur M6. "Je lui ai servi du filet d'es­tur­geon snacké et du pale­ron de boeuf braisé en cocotte. Il a dit : 'Ah la cocotte c'est génial, il faut qu'on la réuti­lise !' Il m'a donné son portable et je l'ai invité en Dordogne" poursuit Philippe Etchebest, visiblement ravi.

Une invitation qui apparaît comme un vrai coup de coeur amical, partagé par les deux stars de la cuisine. A quand une première collaboration ?

Vous êtes responsable des propos que vous publiez.
Merci de respecter nos CGU