Philippe Manoeuvre sur Johnny : "On pensait qu'il allait survivre"

Philippe Manoeuvre sur Johnny : "On pensait qu'il allait survivre"
Johnny Hallyday et Laeticia Hallyday à la présentation de la collection Dior croisière by Maria Grazia Chiuri à Calabasas, le 11 mai 2017.

Christian Pambrun

Près d'un mois après sa mort des suites d'un cancer du poumon, le Taulier marque toujours les esprits. Toujours affecté par sa disparition, Philippe Manoeuvre a révélé à quel point il avait été choqué, mercredi 3 janvier 2018 sur le plateau de l'émission C à vous sur France 5.

"Le choc a été terrible. On pensait qu'il allait survivre à cette mala­die". C'est par ces mots que Philippe Manoeuvre est revenu sur son sentiment à l'annonce du décès de Johnny Hallyday dans la nuit du 5 au 6 décembre 2017. Le journaliste musical, interviewé par Patrick Cohen, était au côté d'André Manoukian sur le plateau de C à vous lorsqu'il est revenu sur ce temps fort de l'année passée.

Un "phénix" qui trompait souvent la mort

Si le choc a été grand, c'est sans doute car le plus grand rockeur français s'est joué de la mort à plusieurs reprises. "Il s'était ri de la mort un nombre de fois incal­cu­lable. Il y a eu des tentatives de suicide, il y a eu je ne sais pas combien de départs en voiture au petit matin après des nuits d'émeutes avec des Porsches qui partaient à 300km/h vers une ville distante", s'est remémoré l'homme aux lunettes noires sur le plateau.

Philippe Manoeuvre, laissant sa nature professionnelle reprendre le dessus, s'est tout de même laissé aller à une confidence qui ne plaira pas à beaucoup de fans de Johnny. Évoquant l'album "Sang pour sang", composé par David Hallyday, il a regretté le tournant plus doux pris alors par le chanteur : "Il y a cette affreuse chan­son de Marie, là ! Ça va beaucoup trop loin dans la variété", s'est exclamé le journaliste.

Le service de gestion de commentaires évolue.

A compter du 29 mars, le Journal de Réactions et la publication de commentaires seront temporairement fermés.

Les discussions autour des sujets qui vous tiennent à cœur resteront prochainement possibles au travers d’un tout nouveau service vous permettant de réagir.