Pierre Arditi choqué par l'affaire d'héritage de Johnny Hallyday

Pierre Arditi choqué par l'affaire d'héritage de Johnny Hallyday
Pierre Arditi à l'avant-première du film "La fleur de l'âge" à l'UGC Bercy à Paris, le 29 avril 2013.

Hélène Demarly

Invité sur LCI dimanche 25 mars pour faire la promotion de sa pièce de théâtre "Quelque part dans cette vie", le comédien de 73 ans a donné son avis sur l'affaire de l'héritage de Johnny Hallyday.

Face à Audrey Crespo-Mara, Pierre Arditi a lui aussi réagi au testament de Johnny, qui déshérite Laura Smet et David Hallyday. S'il commence par expliquer n'être "d'aucun côté", affirmant : "Je ne veux plus en entendre parler, ça ne me regarde absolument pas", il finit tout de même par livrer son opinion sur le sujet : "J'ai eu l'occasion de connaître agréablement Johnny Hallyday, sans être un intime. Cette histoire me semble folle. Je ne comprends pas comment on peut déshé­ri­ter ses enfants."

Il se dit choqué

Pierre Arditi laisse alors éclater sa sidération. "Il y a des choses qui, à un moment donné, me choquent. Je ne comprends pas comment on peut déshériter ses enfants, ça n'est pas dans notre culture à nous. En France, ça n'existe pas ça. Qu'ils n'aient plus de droit de regard, qu'ils ne soient pas confrontés au disque qui va sortir, non pas pour changer ce qui a été fait mais simplement pour partager cette histoire-là, ça me perturbe", confie-t-il.

Malgré tout, pour le mari d'Évelyne Bouix, l'affaire est "d'une complexité tellement folle qu'en aucun cas, (il) ne (veut) prendre parti pour les uns ou pour les autres". D'ailleurs, l'acteur le dit : "J'adorais Johnny Hallyday (...). Je connais Laeticia, je connais Laura Smet un petit peu et David, on a dû se dire bonjour trois fois..."

Vous êtes responsable des propos que vous publiez.
Merci de respecter nos CGU