Pour Gérard Depardieu, Trump n'est pas "un abruti"

Chargement en cours
 Gérard Depardieu lors de la Berlinale en Allemagne, le 19 février 2016.

Gérard Depardieu lors de la Berlinale en Allemagne, le 19 février 2016.

1/2
© Abaca, Kappeler Michael/DPA
A lire aussi

Hélène Garçon

Dans une interview au JDD, sorti en kiosque le dimanche 13 novembre 2016, Gérard Depardieu s'est exprimé sur l'élection de Donald Trump aux États-Unis. Contrairement à beaucoup, l'acteur s'est montré plutôt confiant quant au sort des Américains qui sera bientôt entre les mains du Républicain.

En voilà un au moins qui a dû dormir sur ses deux oreilles la nuit du mardi 8 novembre 2016. Gérard Depardieu, interviewé par le JDD sur le résultat des élections présidentielles américaines, qui ont conduit le républicain Donald Trump au pouvoir après une campagne rythmée par de nombreuses controverses, déclarait voir en cette victoire "une bonne leçon pour les hommes politiques, qui n'en font plus depuis longtemps". "La confiance est brisée, le peuple veut reprendre du pouvoir", analysait ainsi l'acteur français, qui n'a jamais manié la langue de bois et surtout pas en politique.

"Personne ne sait de quoi il va être capable"

Selon Gérard Depardieu, le nouveau président des États-Unis, "contrairement à George W. Bush, n'est pas un abruti", même s'"il dit des choses qui le dépassent". "Personne ne sait de quoi il va être capable", estime-t-il, avant de soulever : "Il a l'intention de faire tout le contraire des politiques mises en oeuvre par ses prédécesseurs. Mais avaient-elles empêché la pauvreté, les meurtres et les dérives ?" L'élection de Donald Trump n'est que la suite logique d'un "ras-le-bol" général, manifesté d'abord par le Brexit des Anglais, lesquels, selon le comédien de 67 ans, risquent de "payer leur lâcheté très cher".

Marine Le Pen ? "Une connerie" selon l'acteur

Gérard Depardieu, qui sera à l'affiche du film "Tour de France" à partir de mercredi 16 novembre, a également livré son opinion sur la candidate de l'extrême droite, Marine Le Pen, qui s'était réjouie de la victoire de Donald Trump.

"Marine Le Pen n'est pas une menace, c'est une connerie !", lâchait ainsi l'acteur. "Cela fait partie du jeu des élections. Elle est un des dommages collatéraux d'une société qui ne contrôle pas ses nouveaux moyens de communication et passe son temps à faire des plans sur la comète", estimait-il dans les pages du JDD avant de conclure : "L'ignorance engendre la brutalité."

 
301 commentaires - Pour Gérard Depardieu, Trump n'est pas "un abruti"
  • avatar
    arnaudu85 -

    Bravo Gégé ,au moins tu ne laisse pas niquer par le régime pourri dans lequel on vit ! Con je suis né , con je mourrai ! Il n'y a que les demeurés qui ne me comprendront pas !

  • avatar
    circepesciy7 -

    Je trouve que cet individu est tellement répugnant et grossier qu'il salit tous ceux et celles qu'il approche. Aussi certaines personnes que j'avais en estime et qui l'ont fréquenté me sont tombées en disgrâce. "Qui se ressemble s'assemble" dit-on.

  • avatar
    maur22 -

    l argent est une maladie on ne mettra pas les lingos d or dans les cercueils ,il en faut pour vivre mais s en servir pour dominer est autres chose l amérique n est pas un exemple un pays d envahisseurs ces états unis d amérique

  • avatar
    RVm -

    Que les personnes qui ragent que G Depardieu payent des impôts ailleurs révisent la fable de LA FONTAINE "la poule aux œufs d'or"

  • avatar
    manche01 -

    désolé,mais depardieu dit haut et clair ce que beaucoup de personnes n'osent pas dire si nos gouvernants successifs ne faisaient pas fuir les riches en tous genres,sportifs et autres,la france serait peut-être moins pauvre

    avatar
    Jean777 -

    Fallait pas voter socialo.

  • avatar
    [=pseudo.pseudo] -

    [=reaction.title]

    [=reaction.text]

avatar
[=pseudo.pseudo] -

[=reaction.text]