Prince Harry : qui est celle qu'il aurait pu épouser avant Meghan Markle ?

Prince Harry : qui est celle qu'il aurait pu épouser avant Meghan Markle ?
Chelsy Davy, ancienne petite-amie du prince Harry lors du mariage de Thomas van Straubenzee et de Lady Melissa Percy à Northumbria en Angleterre, le 22 juin 2013.

Hélène Demarly

Chelsy Davy et le prince Harry ont été en couple de 2004 à 2011. Retour sur une histoire de sept ans qui aurait pu se solder par un mariage.

Fille d'un riche organisateur de safaris, Chelsy Davy est originaire du Zimbabwe. C'est d'ailleurs là-bas que les ex-tourtereaux se rencontrent. Le prince Harry fait une année de césure à Cape Town et elle y étudie l'économie. De retour en Angleterre, c'est l'enfer médiatique que découvre Chelsy, qui n'a alors que dix-huit ans et dont les moindres sorties et frasques en boîte de nuit sont épiées par les médias. En 2009, le couple se sépare une première fois, se retrouve, puis se sépare pour de bon en 2011, après le mariage de Kate Middleton et du prince William.

La trop forte pression des médias

Dans les colonnes de The Times en juin 2016, la jeune femme était revenue sur les raisons de leur rupture. Le vrai problème ? Les médias, qui les harcelaient constamment. "J'ai trouvé cela particulièrement éprouvant dans les moments où ça n'allait pas. Je ne pouvais pas tolérer ça (...) Je n'arrivais pas à supporter tout ça. J'étais jeune et je voulais juste être une fille normale. C'était horrible", raconte-t-elle. Et de confier : "Si vous sortez une fois d'une boîte de nuit à 4 heures du matin en trébuchant, ils vous prennent en photo. Par contre, ils ne vont pas vous photographier quand vous partez travailler tous les matins."

Miss Davy a préféré sa liberté à la vie de château et le prince Harry, quelques années plus tard, a retrouvé l'amour en rencontrant Meghan Markle, en 2016. La rumeur voudrait que Chelsy soit ainsi invitée au mariage de son ex et de l'actrice américaine... Réponse le 19 mai 2018.

Le service de gestion de commentaires évolue.

A compter du 29 mars, le Journal de Réactions et la publication de commentaires seront temporairement fermés.

Les discussions autour des sujets qui vous tiennent à cœur resteront prochainement possibles au travers d’un tout nouveau service vous permettant de réagir.