Quand Brigitte Macron transgresse le protocole

Quand Brigitte Macron transgresse le protocole
Brigitte Macron au palais de l'Élysée le 26 janvier 2018.

Émilie Nougué

Dans un portrait qui lui est consacré, le magazine Gala rapporte que Brigitte Macron n'est pas toujours à cheval sur le protocole, surtout quand il s'agit de recevoir ses homologues.

L'épouse d'Emmanuel Macron donnerait du fil à retordre au quai d'Orsay, le ministère des Affaires étrangères en charge du protocole lors des visites officielles. En effet, malgré les recommandations qui lui sont faites lors de réunions de préparation de rencontres avec une autre première dame, dans le cadre de visites d'État, elle n'en ferait parfois qu'à sa tête. "Elle est bien plus transgressive qu'Emmanuel", murmurerait-on d'ailleurs à l'Élysée.

Une femme libre

"Lorsqu'elle reçoit l'épouse d'un chef d'État étranger, Brigitte Macron a du mal à converser posément autour d'une tasse de thé", rapporte ainsi le magazine Gala. Sa technique pour rompre la glace ? "Partir en balade" avec son homologue étrangère "pour lui faire découvrir l'Élysée", en la prenant "par le bras".

Mais ce n'est pas tout, la première dame n'hésiterait pas à aborder "des sujets censés être proscrits" par le protocole. Par exemple, elle aurait parlé homosexualité avec l'épouse du roi du Maroc Mohammed VI, faisant fi des recommandations du Quai d'Orsay.

Gala ajoute aussi qu'à son arrivée à l'Élysée, l'ancienne professeure se serait attaquée à la décoration des lieux en faisant "enlever les lourds rideaux et tentures qui ornaient le Palais". Quant à la moquette, elle serait "en sursis". Brigitte Macron n'est ni du genre à se taire, ni à se laisser dicter sa conduite.

Vous êtes responsable des propos que vous publiez.
Merci de respecter nos CGU