Quand Céline Dion est confondue avec un transformiste

Chargement en cours
Céline Dion pose sur le tapis rouge des Billboard Music Awards à Las Vegas, le 22 mai 2016.
Céline Dion pose sur le tapis rouge des Billboard Music Awards à Las Vegas, le 22 mai 2016.
1/2
© Abaca, Vince Flores/Startraks
A lire aussi

Fabien Gallet

C'est une erreur qui ne sera pas restée longtemps inaperçue. Mardi 21 juin 2016, Europe 1 dévoilait une interview de Céline Dion, quelques jours avant qu'elle ne monte sur la scène de l'AccorHotels Arena, à Paris, pour une série de concerts. Sauf que pour illustrer l'article, la station de radio n'a pas vraiment choisi la bonne photographie...

Nul n'est jamais à l'abri d'un petit impair. Mais la boulette signée Europe 1 se révèle tout de même assez importante ! En effet, le site web de la radio n'a visiblement pas fait attention au moment de sélectionner le cliché destiné à illustrer l'interview de Céline Dion. Sur cette photo ce n'est pas l'interprète de My Heart Will Go On que l'on peut admirer, mais un transformiste professionnel, qui oeuvre chez Michou, au sein du cabaret de Montmartre qui porte son nom ! Il faut dire que les Michettes de l'homme en bleu, qu'elles soient travesties en Sylvie Vartan, Tina Turner ou Dalida sont troublantes.

L'imitation de la star québécoise a donc trompé Europe 1. Une gaffe révélée par Télé Star, mardi à la mi-journée. Le magazine avait par ailleurs partagé les réactions des admirateurs de la chanteuse : "Carton rouge Europe 1 qui illustre son interview de Céline Dion avec un transformiste (...) Très en colère", pouvait-on lire sur la page Facebook du groupe de fans The Red Heads.

Heureusement, quelques heures après la mise en ligne, la radio s'est rendue compte de l'erreur et s'est empressée de changer le cliché. Mais le mal était fait et Yann Barthès n'avait pas manqué d'en rire dans Le Petit Journal sur Canal+, le soir même.

Cette gaffe ne devrait évidemment pas porter préjudice à Céline Dion qui, dans cette interview, en a dit plus sur ses neuf concerts parisiens. "Ce n'est pas un spectacle comme les autres", a-t-elle expliqué, précisant être "émue du soutien du public". "C'est un spectacle qui n'a pas été préparé il y a très longtemps. C'est René qui l'a préparé et a insisté pour que je fasse cette mini-tournée. Il n'y a pas de danseuses, il n'y a pas de falbala, mais il y aura beaucoup d'émotions. J'ai envie d'être là pour les bonnes raisons, pour communier et passer du temps ici avec les fans qui ont non seulement été là avec moi en tant qu'artiste, mais qui ont aussi eu tellement de respect et tellement de peine pour moi", a-t-elle déclaré au micro d'Europe 1.

Vous êtes responsable des propos que vous publiez.
Merci de respecter nos CGU