Quand la moustache d'Adil Rami porte chance aux Bleus

Quand la moustache d'Adil Rami porte chance aux Bleus
Antoine Griezmann et Adil Rami à l'entraînement avec l'équipe de France avant le quart de finale France-Uruguay en Russie, le 5 juillet 2018.

Myriam Azoul

Après le bisou sur le crâne de Fabien Barthez en 1998, l'équipe de France semble avoir trouvé son nouveau rituel porte-bonheur avant d'entrer sur le terrain.

Mardi 10 juillet 2018, l'équipe de France de football a atteint la finale du Mondial 2018 grâce à une victoire face à la Belgique. Et pour mettre toutes les chances de leur côté dans cette compétition, les Bleus semblent avoir trouvé leur petit porte-bonheur. Oubliez la patte de lapin et le fameux trèfle à quatre feuilles, le nouveau gri-gri de l'équipe n'est autre que la longue moustache d'Adil Rami, qu'il suffit de toucher avant chaque match pour finir vainqueur.

Une caresse, une victoire

Ce drôle de rituel aurait débuté avant les huitièmes de finale, qui opposaient la France à l'Argentine. Le défenseur marseillais aurait, en effet, proposé à Kylian Mbappé de caresser sa moustache avant le match. Résultat des courses, deux buts marqués par le jeune prodige du ballon rond et une victoire des Bleus. Depuis, à défaut de pouvoir jouer, Adil Rami serait devenu le nouveau porte-bonheur de l'équipe. Après la demi-finale, le compagnon de Pamela Anderson s'est d'ailleurs exprimé au micro de TF1 sur cette étrange habitude : "Ils étaient cinq ou six à la toucher ce soir. Ce qui est important, c'est qu'ils veulent désormais que je la lisse et que je la mette bien."

Ce nouveau rite vient détrôner le très célèbre bisou sur le crâne de l'ancien gardien de l'équipe de France Fabien Barthez. En espérant que l'issue de ce Mondial soit la même que celle de 1998. On croise les doigts, enfin, on caresse la moustache...

Vous êtes responsable des propos que vous publiez.
Merci de respecter nos CGU