Quels sont les péchés mignons culinaires d'Anne Hidalgo ?

Quels sont les péchés mignons culinaires d'Anne Hidalgo ?
Anne Hidalgo lors de la conférence de presse sur la candidature parisienne pour les Jeux Olympiques 2024 à Lausanne, en Suisse, le 11 juillet 2017.

Marc-Emmanuel Adjou

Pour Paris Match, la maire PS de Paris a enfilé son tablier et partagé ses habitudes culinaires.

Anne Hidalgo est une vraie gourmande ! Et c'est elle-même qui le confesse. La maire de Paris a donné rendez-vous aux journalistes de Paris Match dans un restaurant du XVe arrondissement pour un entretien placé sous le signe de la gastronomie. Ce fut l'opportunité pour la femme politique d'évoquer ses goûts culinaires et ses plats préférés.

Un véritable fin gourmet !

C'est ainsi que l'on apprend que Madame Hidalgo a du mal à résister à une bonne blanquette de veau, repas qu'elle adore cuisiner, quand son emploi du temps très chargé le lui permet. Son conseil pour la préparer : la laisser "bien mijoter". En revanche, ne lui proposez pas des abats et autres foie et gésier. "Je ne peux pas, j'ai du mal, je n'y arrive pas", avoue-t-elle. Côté dessert, la socialiste admet craquer souvent pour un bon cake au citron, comme celui que réalise son pâtissier préféré qui siège rue de Bretagne, dans la capitale.

Même si elle dit adorer la cuisine, Anne Hidalgo regrette ne pas avoir le temps de se mettre aux fourneaux autant qu'elle le souhaite, en raison de ses fonctions de maire. C'est donc son époux, l'ex-député Jean-Marc Germain, qui se charge de nourrir le foyer : "Je me repose sur lui et, en plus, il aime ça ! Moi, je n'ai ni véritable pratique ni réelle expérience. La cuisine, c'est un tout." Mais lorsqu'il s'agit de réaliser une paëlla, plat typique de son Espagne natale, Anne Hidalgo ne se défile jamais. Son secret : "La façon de réutiliser l'eau dans la cuisson." Voilà qui ouvre l'appétit...

Vous êtes responsable des propos que vous publiez.
Merci de respecter nos CGU