Qui est Karen McDougal, la maîtresse présumée de Donald Trump ?

Qui est Karen McDougal, la maîtresse présumée de Donald Trump ?
Karen McDougal, lors de la soirée Playboy's Super Saturday Night au Sagamore Hotel de Miami, le 6 février 2010.

Fabien Gallet

Après les révélations de l'actrice X Stephanie Clifford, alias Stormy Daniels, c'est au tour d'une autre femme de lever le voile sur sa prétendue relation avec l'actuel président des États-Unis.

Donald Trump doit faire une nouvelle fois face à des accusations de taille. Une certaine Karen McDougal a porté plainte ce mardi 20 mars 2018 au tribunal de Los Angeles, dans le but de briser un accord signé en 2016 avec la société American Media (gérée par un ami proche du Président), l'obligeant à garder secret une liaison présumée avec le chef d'État américain, contre une somme de 150 000 dollars. Qui est cette femme qui souhaite briser le silence ?

Égérie Playboy des années 1990

Née en 1971, Karen McDougal travaille aujourd'hui dans le monde du fitness. Mais cette ancienne passionnée de danse s'est surtout fait connaître sur les podiums. Son physique lui vaut les éloges d'un photographe de Playboy qui la rencontre en marge d'un concours de beauté en 1997. Très vite sa carrière est lancée : elle fait la couverture du célèbre magazine puis est désignée par Hugh Hefner en personne Playmate de l'année 1998. Sa renommée, Karen McDougal va la mettre au profit de causes qui lui tiennent à coeur (éducation, lutte contre le cancer du sein...). En parallèle, elle croise la route d'un poids lourd du monde des affaires : Donald Trump.

Moins d'un an de relation

En 2006, la jeune femme de l'époque tape dans l'oeil du milliardaire au sein du manoir Playboy dans lequel Donald Trump tourne alors un épisode de son émission The Apprentice. "Il m'a immédiatement repérée, n'a pas arrêté de me parler - il me disait à quel point j'étais belle. (...) Un cadre de Playmate Promotions a dit 'Wow, il n'avait d'yeux que pour vous - je pense que vous pourriez être sa prochaine femme'", a raconté des années plus tard Karen McDougal dans ses mémoires.

Après un échange de numéros, s'en suivent un premier rendez-vous puis "neuf mois" de liaison "consentie" mais cachée au yeux de tous. Très vite, de l'argent est mis sur la table pour que la playmate ne pipe mot de cette relation extra-conjugale (Trump s'est marié à Melania en 2005). Six ans plus tard, une nouvelle somme lui est offerte en échange de son silence, en marge des élections présidentielles. C'en est trop pour Karen McDougal qui aujourd'hui souhaite faire triompher la vérité.

Le service de gestion de commentaires évolue.

A compter du 29 mars, le Journal de Réactions et la publication de commentaires seront temporairement fermés.

Les discussions autour des sujets qui vous tiennent à cœur resteront prochainement possibles au travers d’un tout nouveau service vous permettant de réagir.

 
5 commentaires - Qui est Karen McDougal, la maîtresse présumée de Donald Trump ?
  • avatar
    vicente -

    Que l'on ballet déjà chez nous avant d'allé le faire ailleurs

    avatar
    Ratounas -

    il fodré fère des zéfor en franssé

  • avatar
    maloute -

    DSK, aurait t'il un challenger ?, notre réputation française va être mise à mâle....

  • avatar
    Pat74000 -

    Franchement,vous croyez pas qu'en France il se passe la même chose???
    La seule différence est que les US ne vont même pas en parler car il sent fiche.....et nous aussi d'ailleurs.

  • avatar
    albator1 -

    ah les journaleux, prêt a tout quand ils aiment pas une personne, bientôt ils vont lui trouver une histoire de lit avec Cléopâtre, vraiment ridicule

    avatar
    nialac -

    vous avez raison depuis qu'il est élu ils n'ont pas arreté de parler de lui ! ils en sont ridicules !

  • avatar
    charly25 -

    c'est bien l'amérique une bande de singlés sans scrupule givré quoi.

    avatar
    radical13 -

    et chez nous ils n'ont rien a leur envier.