"Chantage au suicide" de Christine Angot, Laurent Ruquier s'insurge

"Chantage au suicide" de Christine Angot, Laurent Ruquier s'insurge
Christine Angot reçoit le Prix Décembre à la Maison de l'Amérique Latine à Paris, le 2 novembre 2015.

Hélène Demarly

Jeudi 15 mars 2018 dans l'émission Touche pas à mon poste, Benjamin Castaldi avait annoncé que Christine Angot faisait du "chantage au suicide" à Laurent Ruquier.

Sur le plateau de Touche pas à mon poste, Benjamin Castaldi a affirmé à propos de l'émission On n'est pas couché : "Laurent Ruquier est très embêté avec Christine Angot, à tel point qu'on lui a même suggéré de partir plus tôt." Il va plus loin : "Ils ne saventplus comment la gérer (..) Il y aurait eu, écoutez bien ça, un chantage au suicide de sa part. Genre : 'attention, si vous me faites ça, vous verrez demain dans les journaux ce qui se sera passé'."

Des démentis formels

Face à ses graves accusations, les démentis de la part de l'équipe d'On n'est pas couché ne se sont pas fait attendre. Dans un communiqué, Laurent Ruquier et Catherine Barma (la productrice de l'émission) "démentent formellement les propos diffamatoires tenus dans Touche pas à mon poste" et annoncent : "Ces soi-disant informations sont inventées de toute pièces."

Cela n'a pas empêché Benjamin Castaldi de déclarer de nouveau, cette fois auprès du site jeanmarcmorandini.com : "Malgré leur communiqué, je persiste et je signe. Mes informations sont exactes et je les ai récupérées au plus près de l'équipe de production. Je peux même vous confier que ce que j'ai raconté jusque là est très en deçà de la réalité et de ce que vivent les équipes avec Christine Angot au quotidien. Alors puisqu'ils s'amusent à démentir j'en dirai plus ce soir dans Touche pas à mon poste." Affaire à suivre donc.

Vous êtes responsable des propos que vous publiez.
Merci de respecter nos CGU