Renaud affiche son nouveau tatouage anti-corrida

Renaud affiche son nouveau tatouage anti-corrida
Renaud au tournoi de pétanque Grand Prix des Personnalités de L''Isle-sur-la-Sorgue dans le Vaucluse, le 24 juin 2017.

Hélène Demarly

En concert aux arènes de Nîmes le 5 juillet 2017, le chanteur a dévoilé son nouveau tatouage à propos d'une cause qui lui tient à coeur, mais qui n'a visiblement pas plu à tout le monde.

"Je sais, je vais me faire des copains..." a commencé Renaud en dévoilant en plein concert un tatouage engagé sur sa main gauche : une tête de taureau accompagné des mots "corrida, non merci", soit l'un des slogans de l'Alliance Anti-corrida, une association qu'il soutient depuis plusieurs années. Dans ce fief de la tauromachie que sont les arènes de Nîmes, certains spectateurs ont applaudi franchement, quand d'autres n'ont pas hésité à le siffler.

Pour se défendre, il s'est alors lancé dans une tirade : "Mes frangins et frangines sont aficionados, on s'engueule sans cesse. Il y a deux sujets sur lesquels les gens ne peuvent pas tomber d'accord, c'est quand on parle de Palestine ou de corrida."

La corrida : "dégueulasse"

L'interprète de Toujours debout a ensuite poursuivi : "La corrida c'est joli, mais ça finit toujours par la mort. Dégueulasse", avant de reprendre son concert. Ce n'est pas la première fois que le chanteur s'en prend à la corrida, puisqu'il avait déjà écrit à ce propos la chanson Rouge Sang en 2006, sur l'album du même nom.

Après Renaud, c'est Julien Doré - végétarien et défenseur de la cause animale -, qui, le lendemain, n'a pas hésité à reprendre l'hymne anti-tauromachie La Corrida signée Francis Cabrel, s'attirant là aussi plusieurs sifflets parmi les 10 000 spectateurs des arènes.

Vous êtes responsable des propos que vous publiez.
Merci de respecter nos CGU