Rupert Grint (Harry Potter) reste encore marqué par son baiser avec Emma Watson

Chargement en cours
Rupert Grint marche sur le tapis rouge des What'sOnStage Awards à Londres en février 2014.
Rupert Grint marche sur le tapis rouge des What'sOnStage Awards à Londres en février 2014.
1/3
© Abaca, Anthony Devlin
A lire aussi

Fabien Gallet

Lors d'un événement consacré à l'univers de Harry Potter organisé à Orlando, en Floride, Rupert Grint est revenu pour le magazine People sur la fameuse scène du baiser entre son personnage Ron Weasley et Hermione Granger, incarnée à l'écran par la jolie Emma Watson, à la fin du dernier film de la saga Harry Potter et les reliques de la mort - Partie 2.

La scène est aujourd'hui culte. Ce baiser entre les deux personnages a marqué l'esprit des fans mais aussi celui des acteurs, à commencer par l'interprète de Ron, le dernier garçon de la fratrie Weasley et meilleur ami de Harry Potter, Rupert Grint. Cinq ans après la fin du tournage, ce dernier n'a toujours pas oublié ce moment si particulier venu officialiser l'histoire d'amour entre les deux protagonistes. Une scène d'autant plus spéciale à jouer que le comédien confie connaître Emma Watson "depuis qu'elle a 9 ans". D'ailleurs, il précise que cette idylle relève bien de la fiction. "Nous avons une relation très fraternelle", explique l'acteur aux cheveux roux qui fêtera ses 28 ans le 24 août prochain.

Il avoue donc au magazine People avoir trouvé le tournage de la scène du baiser "surréaliste", ce qui ne l'a pas empêché d'en garder un souvenir précis : celui du visage de sa partenaire à l'écran se rapprochant du sien. À cet instant crucial, Emma Watson aurait lâché : "Oh mon Dieu". De quoi perturber l'esprit de Rupert Grint. Et pour cause, selon lui, "c'était un moment vraiment important. Il y avait beaucoup d'attente. Pas mal de pression, en fait", admet-il.

Pourtant, la séquence est très rapidement dans la boîte ! "Une prise fut suffisante", se targue l'acteur qui, depuis la fin de l'adaptation cinématographique de la saga, est resté relativement en retrait artistiquement, contrairement à sa comparse de l'époque où à l'interprète du héros principal, Daniel Radcliffe. Bonne nouvelle ! On le retrouvera bientôt à l'affiche de Moonwalkers, le 2 mars 2016, aux côtés de Ron Perlman, un film qui suivra les pas d'un agent de la CIA envoyé à Londres à la fin des années 60 pour demander à Stanley Kubrick de tourner des images de l'alunissage d'Apollo 11.

Le service de gestion de commentaires évolue.

A compter du 29 mars, le Journal de Réactions et la publication de commentaires seront temporairement fermés.

Les discussions autour des sujets qui vous tiennent à cœur resteront prochainement possibles au travers d’un tout nouveau service vous permettant de réagir.