Sa première télé... le début du mythe Hallyday

Sa première télé... le début du mythe Hallyday
Johnny Hallyday dans l'émission Cadet Rouselle pour son anniversaire et celui de Sylvie Vartan, le 14 juin 1973.

Hélène Demarly

Retour sur les débuts de Johnny Hallyday à la télévision, un certain 18 avril 1960, au côté de Line Renaud qui le présente alors à la France entière.

Après un premier succès à la radio dans Salut les copains sur Europe N°1, Johnny fait, en avril 1960, sa première apparition sur un plateau télé. C'est dans L'École des Vedettes d'Aimée Mortimer, où à chaque émission, un artiste parraine un jeune chanteur.

Le rockeur âgé de tout juste 17 ans est parrainé pour l'occasion par Line Renaud. L'idole des jeunes chante Laisse les filles, à la guitare. Il y fait sensation et scandale en se jetant à genoux sur scène mais aussi grâce à son déhanché à la Elvis Presley.

"C'est monsieur oui-non"

Une fois la chanson terminée, vient le moment de la courte interview entre Johnny, Line Renaud et Aimée Mortimer. "Je voudrais bien poser des questions à mon filleul mais je vous préviens tout de suite Aimée, il répond par 'oui' ou par 'non' hein, c'est monsieur 'oui-non', et je crois qu'on doit cela à la timidité de ses 17 ans", commence alors Line Renaud, qui répond à la place du jeune chanteur expliquant que son "père est américain et la maman française" (il rétablira ensuite la vérité).

À la fin de l'entrevue, l'interprète de Ma cabane au Canada lance : "À vous de savoir s'il a une carrière ou s'il n'en a pas. En tout cas, on lui dit bonne chance !"

La suite sera à la faveur de Johnny puisque sa chanson Laisse les filles passera de 30 000 exemplaires vendus à 100 000 en seulement quelques jours et lui permettra de devenir une vedette... avant de lui offrir l'immense carrière qu'on lui connaît.

Le service de gestion de commentaires évolue.

A compter du 29 mars, le Journal de Réactions et la publication de commentaires seront temporairement fermés.

Les discussions autour des sujets qui vous tiennent à cœur resteront prochainement possibles au travers d’un tout nouveau service vous permettant de réagir.