Sandrine Bonnaire évoque son divorce : "Je ne suis pas faite pour la vie à deux"

Sandrine Bonnaire évoque son divorce : "Je ne suis pas faite pour la vie à deux"
Sandrine Bonnaire
A lire aussi

Fabien Gallet

Actuellement à l'écran du long-métrage La dernière leçon de Pascale Pouzadoux, Sandrine Bonnaire a récemment évoqué la fin de son couple avec le scénariste Guillaume Laurant. Une annonce faite en toute simplicité, lors d'un entretien accordé à Paris Match dans lequel elle se confie à coeur ouvert sur son métier d'actrice, son rôle de mère et sur son enfance.

Pendant plus de dix ans, Sandrine Bonnaire a partagé la vie de Guillaume Laurant. Mais cette idylle n'a finalement pas duré, comme l'a fait savoir celle qui recevait en 1986 le César de la Meilleur actrice grâce à son rôle dans le film d'Agnès Varda, Sans toit ni loi. Alors que le magazine lui demande si elle doit son équilibre familial à son mari, cette dernière répond avec franchise : "Mon mari et moi sommes sépa­rés depuis plus de trois ans". Et de poursuivre : "Notre divorce sera prononcé dans quelques jours."

Avec le temps, l'actrice a pu prendre du recul et sait aujourd'hui ce qui a fait défaut à cette relation : "Je suis assez têtue, admet Sandrine Bonnaire, et je crois que j'étais plus facile à vivre avant. Main­te­nant, j'ai de moins en moins de patience avec les hommes", reconnaît la comédienne de 48 ans. Elle a tout de même une idée du genre d'homme qui pourrait lui correspondre. "Il faut vrai­ment que le type soit extra­or­di­naire pour que je tombe folle­ment amou­reuse !", précise-t-elle avant d'ajouter, visiblement peu enchantée par cette perspective : "Sincèrement, je n'ai plus envie de parta­ger la vie d'un homme. Je ne supporte pas de voir quelqu'un tous les jours."

La vie de couple n'est donc plus une priorité pour Sandrine Bonnaire, qui précise : "Je ne suis pas faite pour la vie à deux." A la place, elle préfère s'impliquer davantage dans son rôle de mère pour satisfaire ses deux filles :"Je suis une mère très protectrice, rassurante et très câline, mais je ne suis pas une maman poule", précise Sandrine Bonnaire qui avoue également être désormais "un peu plus égoïste". "Je suis persuadée qu'il faut d'abord penser à soi pour être heureux", conclut-elle.

Le service de gestion de commentaires évolue.

A compter du 29 mars, le Journal de Réactions et la publication de commentaires seront temporairement fermés.

Les discussions autour des sujets qui vous tiennent à cœur resteront prochainement possibles au travers d’un tout nouveau service vous permettant de réagir.

 
40 commentaires - Sandrine Bonnaire évoque son divorce : "Je ne suis pas faite pour la vie à deux"
  • avatar
    labouche -

    si tu le sais !!!! reste seule et nous casses pas les c______....

  • avatar
    pole -

    On est bien mieux seule tranquille pénard

  • avatar
    bequillette -

    quelle rentre au couvent, elle aura tous les saints du calendrier pour lui tenir compagnie et de temps en temps, le curé

  • avatar
    suzuki125 -

    elle doit rouler sur la jante

  • avatar
    Wasp33 -

    Il vaut mieux faire le bonnaire de plusieurs plutôt que le malheur d'un seul.