Sandrine Quétier, critiquée : "Quand on est animateur, on est aimé ou détesté"

Sandrine Quétier, critiquée : "Quand on est animateur, on est aimé ou détesté"

Sandrine Quétier à la soirée de lancement de PlayLink de PlayStation au Play Link House à Paris, le 12 octobre 2017.

Marine de Guilhermier

Ce samedi 14 octobre 2017 marque le retour de Danse avec les stars sur TF1. Pour promouvoir la huitième saison de l'émission, son animatrice était l'invitée de #QHM sur puremedias.com où elle a notamment évoqué les critiques dont sont souvent victimes les membres du PAF.

Visage familier des Français depuis deux décennies, Sandrine Quétier a vécu l'évolution du monde de la télévision de l'intérieur mais aussi l'avènement des réseaux sociaux qui ont changé la donne dans la façon dont les téléspectateurs livrent leur avis sur les présentateurs. "Il y a vingt ans, il y avait les six chaînes et il n'y avait pas les réseaux sociaux. Quand on est animateur, on est aimé ou détesté, c'est normal, on ne peut pas plaire à tout le monde. Je pense que s'il y a vingt ans il y avait eu cette pression des réseaux sociaux, ça aurait été compliqué à gérer pour quelqu'un qui démarre", explique-t-elle ainsi dans #QHM.

"C'est parfois très difficile"

L'animatrice de 46 ans précise ensuite : "Moi, maintenant, j'ai une vieille carcasse. J'arrive assez bien à prendre de la distance par rapport à certaines critiques. Je trouve que parfois c'est très difficile de lire 'Je t'aime pas' ou 'Quelle abrutie'. Ce n'est pas facile. Heureusement que j'ai du recul par rapport à ça !"

Sandrine Quétier a bien sûr également fait quelques confidences sur Danse avec les stars. "Le plateau bouge beaucoup, on a une nouvelle red room, surélevée, magnifique, on a un nouveau juge, Nicolas Archambault, deux nouveaux danseurs, une nouvelle danseuse et des nouveaux coanimateurs, donc pas mal de nouveautés !", affirme-t-elle.

Le service de gestion de commentaires évolue.

A compter du 29 mars, le Journal de Réactions et la publication de commentaires seront temporairement fermés.

Les discussions autour des sujets qui vous tiennent à cœur resteront prochainement possibles au travers d’un tout nouveau service vous permettant de réagir.

 
10 commentaires - Sandrine Quétier, critiquée : "Quand on est animateur, on est aimé ou détesté"
  • avatar
    [=pseudo.pseudo] -

    [=reaction.title]

    [=reaction.text]

avatar
[=pseudo.pseudo] -

[=reaction.text]