Sheila, rattrapée par la "cruelle réalité" après son concert

Sheila, rattrapée par la "cruelle réalité" après son concert
Sheila aux Victoires de la Musique au Zénith de Paris, le 8 février 2013.

Hélène Demarly

Après la mort de son fils survenue le 7 juillet 2017, Sheila a tenu à remonter sur scène. Les concerts terminés, elle doit de nouveau surmonter cette douloureuse épreuve, comme elle l'a expliqué sur son compte Facebook.

Les 16 et 17 août derniers, l'icône yéyé célébrait ses 72 ans sur la scène de L'Alhambra à Paris. Un mois et demi à peine après la mort de son fils unique Ludovic, Sheila avait en effet trouvé la force d'assurer ses concerts afin de trouver un peu de réconfort auprès de ses fans. Elle tient aujourd'hui à les remercier pour leur indéfectible soutien.

"Je viens de réaliser que mes deux concerts étaient terminés, c'est passé tellement vite et vous avez été si extraordinaires !", commence-t-elle dans un post Facebook publié le 22 août. Elle souhaite avant tout les "remercier pour (leurs) témoignages" : "Il y en a tellement, si humains et si profonds, que je ne me sens pas capable actuellement de les traiter un à un, sachez juste que je les ai tous lus, conservés et qu'ils sont ma bouée de sauvetage."

Une plainte déposée pour "homicide involontaire"

Mais la chanteuse doit malgré tout faire face au deuil : "La fin de ce bonheur me replonge malheureusement dans la cruelle réalité, qu'il est inacceptable et si difficile d'affronter." À la suite du décès de son fils, Sheila a d'ailleurs décidé de porter plainte contre X, comme l'a expliqué son avocate à l'AFP, évoquant "la volonté d'une mère de comprendre les causes et les circonstances exactes de la mort de son fils" en s'assurant "qu'une enquête soit bien ouverte".

Vous êtes responsable des propos que vous publiez.
Merci de respecter nos CGU