Sophie Davant se confie sur les conséquences de la mort de sa mère

Sophie Davant se confie sur les conséquences de la mort de sa mère
Sophie Davant lors des 30 ans du Téléthon à l'Élysée à Paris, le 30 janvier 2017.
A lire aussi

Hélène Demarly

L'animatrice star du service public se confie sur la mort de sa mère, survenue alors qu'elle n'avait que 20 ans, et comment ce drame l'a fait changer de voie professionnelle.

Dans les pages de Télé 7 Jours, Sophie Davant explique qu'elle ne se destinait pas à l'origine à une carrière dans l'audiovisuel. "Étant issue d'une famille de scientifiques - un père professeur de biologie marine et une mère chercheuse en biologie cellulaire -, je n'étais pas prédestinée à faire ce métier. Ado, je voulais devenir un médecin du monde. (...) J'ai décroché mon bac C malgré des notes catastrophiques en maths et en physique", raconte-t-elle. La présentatrice d'Affaire conclue continue : "Puis ma mère est tombée malade : un cancer du sein inflammatoire, inopérable. Cette épreuve m'a dissuadée de poursuivre dans cette voie."

Après le décès de sa mère, Sophie Davant s'inscrit alors en licence de Langues Etrangères Appliquées pour "travailler dans le milieu du vin". Par la suite, elle réussit le concours de l'IUT de journalisme de Bordeaux et entre chez France Télévisions grâce à un stage au service société d'Antenne 2.

Le Téléthon : son combat

L'animatrice est aussi co-animatrice du Téléthon depuis 1997, une émission qui la touche particulièrement comme elle le raconte : "Lorsque le producteur m'a proposé de remplacer Claude Sérillon, j'ai été très émue. (...). Quand je me suis retrouvée seule à l'hôtel, j'ai pleuré. J'ai pensé à ma mère, qui, je sais, n'est pas étrangère à cette force que j'ai enmoi." Et de conclure : "Je me suis investie dans le Téléthon pour que l'on puisse faire progresser la recherche et vaincre les cancers incurables."

Vous êtes responsable des propos que vous publiez.
Merci de respecter nos CGU