Stéphane Bern pleure la perte de son fidèle compagnon

Chargement en cours
Stéphane Bern participe à la conférence de presse de la radio RTL, à Paris, le 4 septembre 2014.
Stéphane Bern participe à la conférence de presse de la radio RTL, à Paris, le 4 septembre 2014.
1/2
© Abaca, Alban Wyters
A lire aussi

Fabien Gallet

Stéphane Bern n'aime pas seulement les têtes couronnées. L'animateur de France 2 est également un véritable amoureux des animaux. Preuve en est, ce dernier possédait deux chiens, des teckels. Malheureusement, l'un d'entre eux, sa Virgule bien aimée, est décédée il y a peu.

C'est une triste annonce partagée par Stéphane Bern à ses fans et une nouvelle qui affectera certainement les amoureux des bêtes. L'animateur de Comment ça va bien !, émission quotidienne qui ne sera malheureusement pas renouvelée à la rentrée prochaine, a partagé son immense tristesse sur les réseaux sociaux, après avoir perdu un être cher : "La perte d'un chien est une terrible douleur sentimentale ! Merci ma douce Virgule pour ces moment de bonheur partagé", a-t-il en effet écrit en légende d'une photo de sa chienne disparue à l'âge de 12 ans, postée sur Twitter et Instagram, mardi 21 mars dernier. Ses fans ont aussitôt tenu à lui adresser leur soutien, tout comme son ami Bernard Montiel.

La douleur est intense pour Stéphane Bern, même si ce dernier savait l'issue proche pour son teckel. Et pour cause, celui qui avait présenté l'émission 170 ans de la SPA, les plus belles histoires sur France 2, en janvier dernier, confiait dans les pages du magazine Télé Poche, en décembre 2015, que Virgule n'était "pas vraiment en forme" après son AVC. "C'est une bonne fille, un bon petit soldat qui ne se plaint pas alors qu'elle n'a pas la vie facile", ajoutait-il à l'époque avant de préciser : "Je vis pour mes chiens !".

En effet, celui que l'on retrouve chaque jour de la semaine dans l'émission À la bonne heure !, sur RTL, expliquait se plier en quatre pour ses fidèles compagnons : "Je calcule le nombre d'heures où je suis absent, pour qu'ils ne restent pas seuls trop longtemps. Une fois, j'ai même écourté un week-end car mes chiens me manquaient trop." Maintenant que Virgule n'est plus, son deuxième teckel, Dash, âgé lui de 7 ans, se retrouve seul. Mais Stéphane Bern devrait vite y remédier. "Je prendrais une autre chienne...", avouait-il, imaginant le jour où Virgule disparaîtrait.

Vous êtes responsable des propos que vous publiez.
Merci de respecter nos CGU