Stéphane Bern raconte la soirée "pas bling-bling" de Macron à la Rotonde

Stéphane Bern raconte la soirée "pas bling-bling" de Macron à la Rotonde
Emmanuel Macron lors de son discours après l'annonce des résultats du premier tour au Parc des Expositions à Paris, le 23 avril 2017.

Hélène Demarly

Dimanche 23 avril 2017, Emmanuel Macron savourait sa victoire au premier tour à la brasserie parisienne La Rotonde, entouré de plusieurs de ses proches. Parmi eux, Stéphane Bern, qui est revenu sur la polémique née après ce dîner comparé à celui du Fouquet's.

Interviewé par Le Parisien, le spécialiste des têtes couronnées a raconté sa soirée post-élections : "En tant qu'animateur du service public, je ne fais pas de poli­tique. Je ne soutiens personne. Mais je connais Emma­nuel et Brigitte Macron depuis quelques années. Nous sommes amis dans la vie. Ils m'ont invité à fêter ce premier tour." Une soirée que Stéphane Bern a trouvée "conviviale" avec "une certaine ferveur et une émotion palpable". Revenant sur la polémique autour de ce dîner comparé à celui organisé au Fouquet's par Nicolas Sarkozy en 2007, Stéphane Bern parle d'un "mauvais procès". "Ce n'était pas une soirée bling-bling", martèle-t-il.

"Quelques radis, des cacahuètes et des petits morceaux de croque-monsieur"

La Rotonde ? "Une brasserie de quartier pas chère du tout" selon le présentateur de France 2 qui évoque l'endroit où Emmanuel macron a lancé son mouvement, comme "un retour aux sources, une marque de fidélité et d'engagement".

Il détaille : "On a bu un verre. Il y avait quelques radis, des cacahuètes et de petits morceaux de croque-monsieur. il n'y a eu aucun débordement de joie, ni de cotillon". Et de conclure : "Ce n'était pas une victoire. La victoire, je l'espère pour la France, ça sera le 7 mai prochain. Et si on m'invite encore, je serai là."

Vous êtes responsable des propos que vous publiez.
Merci de respecter nos CGU