Stéphane Plaza : célibataire, il se confie sur "ses problèmes d'érection"

Chargement en cours
Stéphane Plaza ouvre une nouvelle agence immobilière avenue de la Motte Picquet dans le 15e arrondissement de Paris, le 1er octobre 2015.
Stéphane Plaza ouvre une nouvelle agence immobilière avenue de la Motte Picquet dans le 15e arrondissement de Paris, le 1er octobre 2015.
1/2
© Abaca, Apaydin Alain

Justine Fiordelli

Habitué aux confessions coquines, Stéphane Plaza a fait de nouvelles révélations sur sa vie sexuelle. Auteur de paroles teintées d'humour comme à son habitude, il n'a pas hésité à donner quelques détails croustillants dans les colonnes de Télé Star, en kiosque lundi 23 janvier 2017.

Un coeur à prendre

Trublion de M6, le plus célèbre des agents immobiliers fait partie des figures emblématiques du PAF. À la tête de Maison à vendre et Recherche appartement ou maison, il attire chaque semaine de plus en plus de téléspectateurs. Doué pour déceler les pépites du marché immobilier, Stéphane Plaza confie, en revanche, avoir plus de difficultés en amour. Célibataire à 46 ans, il confesse notamment à Télé Star que "plus personne ne lui tape dans l'oeil... sauf les biens immobiliers". Ce qui semble le freiner ? Visiblement des problèmes d'érection, comme il l'explique avec beaucoup d'autodérision : "J'ai des problèmes d'érection alors pour se caser, c'est compliqué (rires). Au-dessus de 40 ans, l'homme a du mal, la difficulté est là. Michel Cymes me l'a confirmé, il m'a dit : 'Stéphane, ne soit pas inquiet.'"

Victime de vandalisme, il garde la tête haute

Victime de vandalisme en décembre dernier − l'une de ses agences à Fréjus, dans le Var, a été dégradée et décorée de nombreux graffitis dans la nuit du 28 décembre 2016 -, il explique aujourd'hui avoir "pris cela avec humour". "Ils ont dessiné un sexe (sur la devanture de l'agence immobilière, ndlr), je leur ai demandé de le faire plus gros la prochaine fois. C'était peut-être des jeunes qui sortaient de soirée. L'important, c'est que les professionnels de l'immobilier m'ont remis le prix du conseil 2016 en novembre dernier. J'en suis très fier, mon travail est reconnu. Le reste, je ne vais pas polémiquer", a-t-il précisé.

Peiné par la disparition de sa mère Christiane au mois de juin 2016, celui qui s'apprête à remonter sur les planches du théâtre des Bouffes-Parisiens à partir du 10 février 2017, termine son interview avec quelques mots qui lui sont adressés. "C'est toujours compliqué pour moi. Ce livre ("Net vendeur !", paru aux éditions du Cherche-Midi, qu'il a dédié à sa maman, ndlr ) était une façon de la remercier. J'espère au moins qu'elle sourit et qu'elle le lit de là-haut", avoue-t-il.Touchant ce Stéphane.

Vous êtes responsable des propos que vous publiez.
Merci de respecter nos CGU