Sylvie Tellier "féministe dans l'âme" défend le concours Miss France !

Chargement en cours
Sylvie Tellier lors de la présentation officielle des candidates à l'élection Miss France, à Montpellier, le 3 décembre 2016.
Sylvie Tellier lors de la présentation officielle des candidates à l'élection Miss France, à Montpellier, le 3 décembre 2016.
1/3
© Abaca, Alain Robert

Fabien Gallet

Cible de bon nombre de détracteurs, l'élection Miss France se tiendra comme prévu ce samedi 17 décembre 2016. Avant le verdict final, la présidente du comité, Sylvie Tellier, a assuré que le concours, malgré les dires de certains, n'allait pas à l'encontre des valeurs féministes.

Ce samedi 17 décembre 2016, TF1 retransmettra une nouvelle fois la cérémonie de l'élection de Miss France organisée à Montpellier et animée par Jean-Pierre Foucault et Sylvie Tellier. Pour autant, ce grand moment de télévision qui a réuni pas moins de 8 millions de téléspectateurs l'an passé, ne plaît pas à tout le monde. C'est notamment le cas de l'association Osez le féminisme !. "Il est très curieux qu'en 2016, on éprouve encore le besoin de mettre en concurrence des femmes non pas sur des critères intellectuels ou de mérites, mais sur des critères purement physiques", a effectivement regretté la porte-parole de l'association à l'AFP.

Les membres d'Osez le féminisme ! ne sont pas les seuls à pointer du doigt le concours de beauté. Michèle Laroque a ainsi expliqué au micro de RTL, le 10 décembre 2016, ne pas être séduite par le principe d'une telle élection. "C'est vraiment personnel, mais moi, ça m'amuse pas trop, c'est pas mon truc. (...) C'est vrai que j'aime pas forcément qu'on présente les filles uniquement sur ce que leur physique peut apporter. Je préfère le talent. Tant mieux si la fille qui a du talent est magnifique. (...) J'ai plein de copains et de copines qui adorent, mais ça m'ennuie", a confié l'humoriste.

"On a des jeunes femmes qui prennent la parole, qui sont engagées"

Des propos sur lesquels Sylvie Tellier a souhaité rebondir. Invitée sur le plateau de La Nouvelle Edition sur C8, la présidente du comité Miss France, accompagnée par Iris Mittenaere, Miss France 2016, a admis qu'il restait "effectivement encore beaucoup de choses à faire aujourd'hui dans notre pays, pour la parité homme-femme". "C'est un combat qui est important, qui est à mener tous les jours et moi je suis une féministe dans l'âme et donc je les soutiens", a-t-elle laissé entendre face à l'animatrice Daphné Bürki.

Mais Sylvie Tellier n'a pas pour autant donné raison aux détracteurs du concours de beauté. "Après, se concentrer sur Miss France je ne pense pas que ce soit le vrai débat", a-t-elle déclaré avant de poursuivre, ferme dans ses propos : "Depuis quelques années, il me semble que justement on a des jeunes femmes qui prennent la parole, qui sont engagées. Les téléspectateurs choisissent Miss France, ils attendent (...) que les jeunes femmes prennent la parole pour voter."

"En visant Miss France, les féministes se trompent de combat. Depuis quelques années, les candidates s'engagent dans de belles causes. Elles agissent aussi pour améliorer la condition féminine", a également assuré à l'AFP la présidente du comité qui aura l'honneur de remettre l'écharpe de Miss France 2017 à l'une des trente candidates en lice cette année.

Vous êtes responsable des propos que vous publiez.
Merci de respecter nos CGU