Sylvie Tellier : "Je suis passée pour une arriviste, méchante et carriériste"

Sylvie Tellier : "Je suis passée pour une arriviste, méchante et carriériste"
Sylvie Tellier

Fabien Gallet

Après dix ans passés au sein de la société Miss France, et quelques jours seulement avant l'élection de la future reine de beauté 2016, Sylvie Tellier revient sur son propre parcours dans une interview accordée à TV Magazine.

Elle rentre tout juste du voyage de préparation à Tahiti, juste avant la cérémonie Miss France 2016 qui se tiendra samedi 19 décembre à Lille. Un séjour dont elle est à l'origine. "Je suis ravie d'avoir pu monter ce voyage pour mes dix ans, confie Sylvie Tellier. Plus les candidates vivent une belle préparation, plus elles sont zen le jour de l'élection", estime celle qui voit dans ce périple "une école de la vie".

"C'est aussi une aventure humaine, explique Miss France 2001. "Lors de mon voyage de préparation, j'étais dans la chambre avec Miss Poitou. Nous avions cinq ans d'écart, mais on est toujours amies, on s'appelle tout le temps. J'ai même un projet de livre pour enfant sur les régions avec elle", ajoute-t-elle.

Des rencontres mais aussi des opportunités. La directrice générale depuis 2007 explique avoir fait ses premiers pas au sein de la société Miss France "en avril 2005, un peu plus de trois ans après (son) élection". Si elle ne regrette rien, Sylvie Tellier avoue que tout n'a pas été rose. "De décembre 2008 à décembre 2010, j'ai vécu deux ans qui m'en ont paru dix, avoue-t-elle. Le départ de Geneviève de Fontenay, en mars 2010, a remis à plat les délégations. Je suis passée pour une arriviste, méchante et carriériste, un dragon. Je savais que, si elle partait, ce serait de ma faute". Mais pas question de céder. "J'ai un sale caractère qui m'a bien servi. Je n'ai jamais eu envie de lâcher et j'ai appris à me détacher de ce que l'on peut dire de moi. Ma famille sait qui je suis vraiment", se satisfait celle qui voit en Camille Cerf sa potentielle remplaçante au poste de directrice générale.

Cette dernière rendra en effet sa couronne le 19 décembre en direct sur TF1, sous l'oeil du président du jury, Jean-Paul Gaultier, et des autres juges désormais connus : Kendji Girac, Patrick Fiori, Anggun, Laëtitia Milot, le rugbyman Frédéric Michalak et Miss France 2009, Chloé Mortaud.

Le service de gestion de commentaires évolue.

A compter du 29 mars, le Journal de Réactions et la publication de commentaires seront temporairement fermés.

Les discussions autour des sujets qui vous tiennent à cœur resteront prochainement possibles au travers d’un tout nouveau service vous permettant de réagir.

 
13 commentaires - Sylvie Tellier : "Je suis passée pour une arriviste, méchante et carriériste"
  • avatar
    distinguette -

    Mais c'est ce qu'elle est en fait.
    C'est bien d'être réaliste !
    Si qqu'un peut me dire comment elle a pu être élue.....
    Non, elle n'est vraiment pas belle du tout ,en plus d'une personnalité sans intérêt aucun .

  • avatar
    abba1 -

    pour coucher avec ça il ne faut pas avoir peur des serpents !!!

  • avatar
    JEVAIBIEN -

    AH BON ??? ET CE N EST PAS VRAI ???????

    avatar
    mousseline -

    si sis c'est vrai, lors de son élection au titre de miss France, beaucoup on vu quelle avait des dents à rayer le parquet ...

  • avatar
    groostob -

    la blonde dans toute sa splendeur
    et on nous dit kel sont belle et intelligente MdR........

  • avatar
    vvioletta -

    Vous êtes passée pour une arriviste, carrieriste et tout et tout dites vous ????
    Parce que çà n'est pas vrai ?? Vous avez fait en sorte de pousser Mme de Fontenay dehors directement ou indirectement pour lui piquer sa place non ???? Vous appelez çà comment ?????