Sylvie Vartan : Johnny absent pendant sa fausse couche

Sylvie Vartan : Johnny absent pendant sa fausse couche
Sylvie Vartan au défilé de mode Haute-Couture printemps-été 2017 "Jean-Paul Gaultier" à Paris, le 25 janvier 2017.

Émilie Nougué

Épouse du Taulier entre 1965 et 1980, la chanteuse est revenue dans un entretien accordé à Gala sur un douloureux épisode vécu au cours de cette relation.

En août 1966, soit un an après leur mariage, Sylvie Vartan et Johnny Hallyday ont un fils qu'ils prénomment David. Alors âgé de 23 ans et en pleine tournée, le rockeur n'est pas présent lors de la naissance de son garçon. Tout juste effectue-t-il une brève visite un peu plus tard, à la maternité. En 1973, l'interprète de La plus belle pour aller danser tombe enceinte pour la seconde fois. Et son mari sera une nouvelle fois absent lorsqu'elle aura besoin de son soutien.

Une attitude qu'elle peut comprendre

En effet, au printemps 1974, Sylvie Vartan fait une fausse couche. Johnny Hallyday, lui, est sur les routes. "À cette époque, on était tout le temps en tournée, en représentation, mais pour lui, à la différence de moi, c'était un besoin, une nécessité", explique la mère de David Hallyday à Gala. Loin d'en vouloir à son ex-mari, elle raconte que l'attitude du chanteur vient sans doute de celle de son propre père, parti peu de temps après sa naissance. "D'un point de vue psychologique, je crois qu'on est tous conditionnés par ce qu'on a vécu et on a tendance, à quelques rares exceptions, à reproduire le même schéma", poursuit-elle.

Johnny Hallyday et Sylvie Vartan finissent par se séparer en 1980. La chanteuse part vivre à Los Angeles avec son fils, pour l'élever loin des inconvénients liés à la célébrité de ses parents. David Hallyday grandira donc outre-Atlantique en ne voyant son père que trop rarement.

Le service de gestion de commentaires évolue.

A compter du 29 mars, le Journal de Réactions et la publication de commentaires seront temporairement fermés.

Les discussions autour des sujets qui vous tiennent à cœur resteront prochainement possibles au travers d’un tout nouveau service vous permettant de réagir.