Tex : sa blague n'aurait été qu'un prétexte pour l'évincer

Tex : sa blague n'aurait été qu'un prétexte pour l'évincer
Tex à la 35e nuit des Publivores au Grand Rex à Paris, le 17 septembre 2015.

Eloïse Goix

À la mi-décembre 2017, l'animateur Tex apprenait son éviction de l'émission Les Z'amours qu'il présentait depuis 17 ans. La raison ? Une mauvaise blague sur les violences faites aux femmes au cours d'une émission présentée par Julien Courbet. Quelques mois après, au tour du présentateur de donner sa version des faits.

Ce mardi 6 mars 2018, Tex était l'invité de L'interview sans filtres de Télé-Loisirs, l'occasion pour lui de revenir sur son éviction de l'émission Les Z'amours. Un épisode douloureux pour l'animateur qui n'a pas été soutenu par les dirigeants de France 2.

"Il n'y a aucun respect pour mon succès"

Et si sa blague de mauvais goût n'était qu'un prétexte pour se débarrasser de lui à l'antenne ? Tex répond à Télé-Loisirs : "Bien sûr que ça doit être une excuse, mais bien sûr aussi qu'elle a été prise au premier degré, mais ça doit être ça aussi la chose la plus dangereuse, parce que si elle est prise au premier degré et qu'on est dirigés par des gens comme ça..."

Aujourd'hui remplacé par Bruno Guillon, l'animateur du PAF garde néanmoins un goût amer de cet épisode. Tex témoigne : "Il n'y a aucun respect pour mon succès", avant d'ajouter que la période actuelle est "une période de terreur" et que dans ce monde-là, "il y a une sorte d'immensité toute puissante qui dit : 'Lui, on lui coupe la tête !'".

Tex reste à l'affiche de son spectacle "État des lieux" qu'il joue actuellement à Paris et en Belgique.

Vous êtes responsable des propos que vous publiez.
Merci de respecter nos CGU