Tex se voit comme un "gentil" victime de la "police de l'humour"

Tex se voit comme un "gentil" victime de la "police de l'humour"
Tex lors du photocall de la présentation de la nouvelle dynamique 2017-2018 de France Télévisions à Paris, le 5 juillet 2017.

Fabien Gallet

Alors que Bruno Guillon a été annoncé comme son remplaçant ce mercredi 17 janvier, Tex s'est exprimé dans les colonnes du magazine L'Express sur son éviction de l'émission "Les Z'amours" et sur la polémique qui l'entoure depuis quelques mois.

"Je ne veux pas réagir pour l'instant. Je suis toujours sans voix", déclarait Tex mi-décembre 2017 après avoir été mis à pied par France 2 suite à sa mauvaise blague sur les femmes battues lancée fin novembre sur le plateau de l'émission C'est que de la télé (C8). Depuis, l'animateur s'exprime presque exclusivement via son compte Facebook. Pour autant, dans les pages du magazine L'Express en kiosque ce mercredi 17 janvier 2018, il a accepté de revenir sur son éviction.

"C'est de la censure numérique d'État"

"Le public féminin a un énorme problème avec Tex et ses blagues que le public juge déplacées et lourdes", assurait Caroline Got, directrice de France 2, à Média+. Le principal intéressé n'est pas du tout d'accord. "Personne n'a été choqué", a estimé l'animateur de 57 ans avant de préciser : "À part une vingtaine de personnes emmenées par Marlène Schiappa. C'est de la censure numérique d'État". Pourtant, le 13 janvier dernier, dans Salut Les Terriens, la secrétaire d'Etat chargée à l'égalité entre les femmes et les hommes confiait ne pas avoir fait renvoyer Tex : "Je n'en ai pas le pouvoir et je n'ai pas demandé son renvoi." Pour sa part, l'ancienne figure des Z'amours se voit "comme un 'gentil' qu'on rêve d''expédier ad patres'" et comme "une victime de la 'police de l'humour'".

Même s'il a été défendu par plusieurs humoristes et personnalités du PAF (Anne Roumanoff, Nagui, Jean-Yves Lafesse ...), rien n'y fera. D'ailleurs son remplaçant est d'ores et déjà connu puisque Sony Pictures Television Production France et France 2 ont annoncé que Bruno Guillon reprendrait le flambeau. Selon la société de production, il "incarnera avec humour, complicité et bienveillance ce jeu culte, présent à l'antenne depuis 23 ans et adapté dans plus de 20 pays".

Vous êtes responsable des propos que vous publiez.
Merci de respecter nos CGU