TF1 répond aux propos accusateurs de Laurence Boccolini

TF1 répond aux propos accusateurs de Laurence Boccolini
Laurence Boccolini à la première édition de La Fête de la Télé au Showcase à Paris, le 15 juin 2010.

Myriam Azoul

Dans une interview parue ce jeudi 21 juin 2018, le directeur de la chaîne TF1, Ara Aprikian, s'est exprimé sur la supposée mise à l'écart de l'animatrice Laurence Boccolini.

L'orage gronde depuis quelques jours entre Laurence Boccolini et la chaîne TF1. En effet, dans une interview publiée dans le magazine Télé-Loisirs le 11 juin dernier, l'animatrice avait assuré que TF1 ne lui confiait plus de programme, la faute à son profil jugé démodé par la chaîne : "Je n'ai plus un profil à la mode. Les miss ont très envie de rebondir à la télé et représentent pour la chaîne un beau vivier de présentatrices (...). Et puis, le groupe veut mettre en valeur sa nouvelle offre sur TMC avec Yann Barthès et ce type d'humour." Des propos auxquels Ara Aprikian, directeur des contenus de la Une, a tenu à répondre.

"Je cherche à proposer des projets qui font sens avec le talent des animateurs"

C'est dans une interview publiée par nos confrères de PureMédias que le directeur de la chaîne s'est exprimé sur cette affaire. Selon lui, c'est le changement de politique de TF1 qui serait la raison de cette soudaine mise à l'écart et non le physique de l'animatrice : "Quand on fait une politique qui fait notamment que nous mettons à 19h une fiction à la place d'une case de jeu, par définition, on fait moins de jeu." À cela, il ajoute : "Je cherche à proposer des projets qui font sens avec le talent des animateurs. Quand je les ai, je suis ravi de les proposer. Il arrive, à certaines périodes de l'année, qu'on ne les ait pas. Mais ça ne veut pas dire qu'on n'a pas la volonté de travailler avec eux."

Par ailleurs, des propositions auraient été faites à la présentatrice du Grand Blind Test : "Nous lui avons proposé des projets pour la rentrée et nous serions très heureux qu'elle les accepte." Serait-ce là une main tendue de la production à Laurence Boccolini qui signerait enfin la fin de ce conflit ? Affaire à suivre...

Vous êtes responsable des propos que vous publiez.
Merci de respecter nos CGU