Thomas Pesquet, redescendu sur Terre, se reconvertit

Thomas Pesquet, redescendu sur Terre, se reconvertit
Thomas Pesquet à bord de la Station spatiale internationale, le 28 décembre 2016.

Jessica Rat

Le spationaute veut continuer à "faire rêver les gens". Pour cela, il compte prendre exemple sur de jeunes talents répondant aux noms de... Norman ou Cyprien.

Dans une publication partagée sur Facebook, vendredi 6 octobre 2017, Thomas Pesquet énonce : "Maintenant que je suis de retour sur Terre, on me demande souvent comment je vais continuer l'aventure, et essayer de toujours faire rêver les gens... Pas facile sans le point de vue privilégié." C'est que, durant son séjour outre-Atmosphère, de novembre 2016 à juin 2017, le Français a fait voyager ses compatriotes restés sur Terre en publiant régulièrement sur les réseaux sociaux des photos et vidéos de la Planète bleue vue de l'espace, comme de ses péripéties à bord de la Station spatiale internationale. "Mais on va essayer", poursuit-il dans son post, déterminé. Et d'annoncer "l'ouverture de (sa) chaîne YouTube".

7 900 abonnés en une semaine

"Ici, je vais essayer de vous montrer ce que c'est vraiment que la vie des astronautes", affirme-t-il ensuite dans une première vidéo publiée sur ladite chaîne, "Thomas Pesquet, ESA Astronaut", avant de poursuivre : "Comment on s'entraîne, comment on se prépare pour une mission dans l'espace, que ce soit au Centre des astronautes européens à Cologne, en Allemagne, ou partout dans le monde. Alors abonnez-vous ! Et à très bientôt."

7 900 personnes ont déjà répondu présent au rendez-vous en une semaine. De quoi promettre un bel avenir de Youtubeur au spationaute français, déjà très populaire sur les réseaux sociaux avec près d'1,5 million d'abonnés sur sa page Facebook, 470 000 sur son compte Instagram et plus de 720 000 followers sur Twitter.

Vous êtes responsable des propos que vous publiez.
Merci de respecter nos CGU