Touche pas à mon poste : Véronique Genest boycottée par deux rappeurs

Chargement en cours
Véronique Genest au Théatre de Paris en janvier 2016.
Véronique Genest au Théatre de Paris en janvier 2016.
1/2
© BestImage
A lire aussi

Fabien Gallet

"L'Islam est dangereux pour la démocratie". C'est ce qu'écrivait sur Twitter Véronique Genest en 2012, déclenchant une véritable polémique. Le 18 janvier 2016, plus de trois ans après les événements, l'interprète de l'inoubliable commissaire Julie Lescaut est revenue sur cette phrase, alors qu'elle était invitée sur le plateau de LCI pour présenter sa nouvelle pièce de théâtre, Portrait craché, jouée au Palais des Glaces à Paris, à partir du 29 janvier. "Je ne regrette rien, c'était des propos sur la peur. Aujourd'hui tout le monde a peur. Mes propos n'ont jamais parlé que de la peur donc tout va bien. Fin du combat", a-t-elle déclaré.

Présente le lendemain, mardi 19 janvier, sur le plateau de Touche pas à mon poste sur D8, elle était la seule invitée à participer à l'émission. Et pour cause, les deux autres personnalités conviées par Cyril Hanouna ont tout simplement décidé d'annuler leur venue afin de ne pas croiser la comédienne.

En effet, pour Bigflo et Oli, deux rappeurs toulousains, invités récurrents de l'émission, il n'était pas concevable de venir s'asseoir aux côtés de Véronique Genest. C'est ce qu'ils ont tenu a expliquer sur Facebook, quelques heures seulement avant le début du programme. "Salut les amis, ce petit message pour vous prévenir qu'on ne participera pas à l'émission Touche pas à mon poste comme c'était prévu ce soir. L'invité du jour est Véronique Genest, une personne qui ne partage pas du tout certaines de nos valeurs de tolérance, de fraternité et d'ouverture d'esprit qui sont fondamentales dans notre éducation, et qui nous a parfois choqué par la maladresse de ses propos notamment envers la religion de notre grand mère et de quelques amis proches", ont écrit les deux amis, faisant ainsi référence aux propos de l'actrice sur l'Islam. Et d'ajouter, en toute franchise : "On ne voulait pas rester assis faire semblant de rire avec elle comme on aime le faire avec l'équipe de TPMP. Ça serait nous mentir et surtout vous mentir".

En ne venant pas sur le plateau de l'émission phare de D8, Bigflo et Oli, expliquent avoir voulu éviter "de rentrer dans un débat sans issue sur des sujets qui (les) dépassent et qui ne servent pas cette émission cool, faite pour s'amuser sans se prendre la tête". Les deux jeunes hommes ont néanmoins précisé être prêts à revenir dans l'émission "prochainement, avec grand plaisir".

Une absence qui a été source de critiques sur les réseaux sociaux. Certains internautes n'ont pas hésité à accuser Véronique Genest de "racisme". De son côté, la principale intéressée n'a pas manqué de répondre sur Twitter en précisant être "mariée à un tunisien d'origine".

Vous êtes responsable des propos que vous publiez.
Merci de respecter nos CGU