Un garde royal d'Elizabeth II pris le nez dans la poudre

Chargement en cours
La reine Elisabeth II visite la nouvelle base East Anglian Air Ambulance à l'aéroport de Cambridge, le 13 juillet 2016.
La reine Elisabeth II visite la nouvelle base East Anglian Air Ambulance à l'aéroport de Cambridge, le 13 juillet 2016.
1/2
© BestImage, Agence BestImage
A lire aussi

Fabien Gallet

Un nouveau scandale est venu égratigner la monarchie britannique. Le tabloïd The Sun a récemment publié une vidéo amateur dans laquelle le chef des gardes du palais Saint-James de Londres consomme une ligne de poudre de ce qui semble être de la cocaïne.

Shocking ! Cette fois, les collaborateurs de la reine Elizabeth II auront bien du mal à étouffer l'affaire. Un nouvel esclandre royal risque en effet de faire du bruit dans les prochains jours. Le sujet du scandale ? Une vidéo publiée sur le site du tabloïd britannique The Sun, dimanche 11 septembre 2016, qui montre un des employés de Sa Majesté dans une posture on ne peut plus gênante...

Le Major James Coleby, chef des gardes du palais de Saint-James (résidence des princesses Eugénie et Béatrice d'York) en charge d'un effectif de 15 hommes, a été pris sur le fait en train de sniffer de la poudre blanche, probablement de la cocaïne, qui plus est pendant son service. Une situation embarrassante immortalisée par le smartphone du capitaine Alex Ritchie, son collègue, qui a cru bon de filmer la scène.

Un défi qui risque de coûter cher

Sur cette vidéo d'une trentaine de secondes, on aperçoit James Coleby dans son habit de service, aux côtés de quelques collègues. "Combien ? Tu veux cinq centimètres de ça ? Si tu te débarrasses de tout ça je suis impressionné", lui demande l'un d'entre eux avec entrain, avant que le Major ne se penche au-dessus d'une épée de cérémonie royale. "Pour l'amour de Dieu, ne faites pas ça !", s'indigne une femme en arrière-plan, sans pour autant réussir à arrêter le chef des gardes, bien décidé à relever ce défi. Ce dernier, bouchant une de ses narines, sniffe alors allègrement la ligne de poudre blanche disposée sur l'épée.

Les deux collègues ne s'attendaient probablement pas à ce que la vidéo fuite sur le net et que l'affaire arrive aux oreilles du ministère britannique de la Défense. L'instance a effectivement décidé d'ouvrir une enquête, tout comme la police militaire royale. Autant dire qu'avec un tel comportement, le Major James Coleby vient de mettre un terme à sa carrière. Un comble pour celui qui était ce soir-là à la tête de la cellule chargée d'assurer la sécurité de la résidence royale.

La reine Elizabeth II n'a pour sa part pas encore réagi à cette affaire qui n'est pas la première dans le genre. En effet, en 2008, comme le rappelle le Daily Mail, cinq membres de la garde royale avaient été exclus de l'armée pour avoir été contrôlé positif à la prise de stupéfiants.

Vous êtes responsable des propos que vous publiez.
Merci de respecter nos CGU