Vincent Lindon : "J'aime les gens qui ont du chien"

Chargement en cours
Vincent Lindon a fait une apparition à l'occasion du Festival Lumière 2015 à Lyon.
Vincent Lindon a fait une apparition à l'occasion du Festival Lumière 2015 à Lyon.
1/2
© Abaca, Julien Reynaud
A lire aussi

Fabien Gallet

Avec la sortie du film Les Chevaliers blancs, le 20 janvier 2016, Vincent Lindon est sur tous les fronts. En pleine promotion, il a accepté, pour le journal Le Parisien, de se prêter au jeu de l'interview des lecteurs. Deux heures durant, six d'entre eux ont pu poser quelques questions à l'acteur. L'occasion pour ce dernier de se livrer en toute intimité.

Avant d'évoquer des sujets plus personnels, Vincent Lindon s'est longuement confié sur sa carrière, abordant certains de ses regrets, notamment le fait de n'avoir jamais reçu de prix aux César. "La première fois c'était pour La Crise, j'avais 32 ans, j'imaginais devenir un prophète et puis... en vieillissant, la déception s'est estompée. Quand l'échéance arrive, il n'y a rien de plus important... et à la seconde où le résultat est donné, si je perds, ça ne m'intéresse plus, avoue le comédien de 56 ans. En fait, je crois que je vis ma vie artistique pour remplir des vides. Pas pour la gloire", ajoute celui qui, au cours du Festival de Cannes 2015, n'a pas pu contenir ses larmes après avoir reçu le Prix d'interprétation masculine, pour son rôle dans La loi du marché. "Cela a été le plus beau moment de ma vie de cinéma, hors tournage", précise le comédien.

D'ailleurs ce dernier confie assumer ses choix artistiques jusqu'au bout. "J'ai décidé que je ne regretterais rien dans ma vie (....). Si on commence à rentrer dans le regret, c'est foutu. Les échecs, c'est magnifique", admet-il avant d'expliquer que sa carrière n'est pas la chose la plus importante. "Le cinéma n'est pas ce qui compte le plus dans ma vie. Ce qui compte le plus... c'est ma vie". Une vie près de son entourage, notamment ses deux enfants, dont il est très proche et pour lesquels il nourrit de vraies inquiétudes. "Mais il ne faut pas le leur dire. Parce que j'ai aussi énormément confiance dans la jeune génération. Ils vont faire des choses extraordinaires parce qu'ils vont être obligés de les faire, estime Vincent Lindon. Je pense qu'ils sont ultra-mûrs avant l'âge (...). Avec mes deux grands ados parfois, je reste cloué. Il y a une façon de dire les choses, de les penser qui m'émeut."

Et quand un lecteur lui demande quel est son style de femme, l'acteur répond en riant : "Déjà, blond, brun, grand, petit, dodu, pas dodu, je m'en fous. Il y a des êtres humains qui vous font envie et d'autres pas. Il y a des femmes qui ne sont pas ultra-belles mais qui par leur manière de lutter pour être belle, par leur intelligence, leur charme, leur façon de s'habiller en deviennent bouleversantes". Et d'ajouter non sans jouant de son charme : "Moi j'aime les gens qui ont du chien. Quel que soit le genre. Le genre, c'est ce qui vous arrive, vous êtes dans un restaurant, vous levez les yeux et tout d'un coup : tac", conclut l'acteur.

Le service de gestion de commentaires évolue.

A compter du 29 mars, le Journal de Réactions et la publication de commentaires seront temporairement fermés.

Les discussions autour des sujets qui vous tiennent à cœur resteront prochainement possibles au travers d’un tout nouveau service vous permettant de réagir.

 
24 commentaires - Vincent Lindon : "J'aime les gens qui ont du chien"
  • avatar
    gafarou -

    alors nous sommes fait pour nous entendre vincent ..en effet je possede un adorable petit bouledogue français

  • avatar
    LUC104 -

    Peut être veut il dire "j'aime les gens qui ont un chien" en pensant à son copain François Hollande?

  • avatar
    gepeto72 -

    Mouais , moi je préfère le sketche " mon chien Baise " de Raymond DEVOS ... c'est d'un autre niveau

  • avatar
    JEVAIBIEN -

    Ah bon pourtant lui ce n est pas le cas il n a ni du chien ni du chat

  • avatar
    bofjacques -

    et ceux qui ont du chat?