Woody Allen revient sur les débuts de sa relation avec Soon-Yi

Woody Allen revient sur les débuts de sa relation avec Soon-Yi
Woody Allen et Soon-Yi

Camille Inglebert

Alors qu'il s'apprête à proposer un nouveau film au public - L'Homme Irrationnel, dont la sortie est prévue en octobre prochain -, Woody Allen s'est livré sur sa vie privée dans une interview à la station de radio NPR. Le cinéaste est notamment revenu sur les débuts de son couple avec Soon-Yi, son actuelle épouse qui était à l'époque la fille adoptive de Mia Farrow, elle-même la compagne d'alors de Woody Allen. L'affaire avait fait grand bruit, et le réalisateur avait dû faire face à de nombreuses critiques.

Aujourd'hui, il en dit : "J'ai commencé mon histoire avec ma femme en pensant que ça allait être juste une passade. Ça ne devait pas être sérieux. Et je n'ai jamais pensé que cela pouvait être plus que cela. Puis on a commencé à être ensemble, on a habité ensemble et on a apprécié. La différence d'âge ne semblait pas compter. D'ailleurs, elle a l'air de jouer en notre faveur."

Effectivement, cela fait vingt-trois ans que le couple dure, et ce malgré les accusations d'abus sexuels effectués par Dylan et Ronan Farrow, deux des enfants de Mia Farrow. Au micro, Woody Allen évoque son attitude "paternaliste" avec son épouse, de manière très maladroite étant donné les accusations dont il a été la cible : "J'ai 35 ans de plus qu'elle, et quelque part, la dynamique fonctionne. J'étais paternaliste avec elle". Et d'ajouter : "Elle a aimé apprendre les choses que je savais grâce à mon expérience, et j'ai aimé les lui montrer. Elle se les est appropriées et elle m'a dépassé dans certains domaines que je lui avais fait découvrir. C'est pour cette raison que je crois en la chance. J'ai l'impression qu'il est impossible d'orchestrer ces choses-là."

Interrogé sur les accusations d'agression sexuelle de Dylan Farrow, Woody Allen, qui a toujours nié avoir abusé de celle qui était sa fille adoptive, botte en touche, en affirmant que cela n'a rien changé pour ceux qui viennent voir ses films : "J'ai toujours eu une petite audience. Les gens ne sont jamais venus en masse, et c'est pareil aujourd'hui, j'ai gardé la même audience au fil des ans".

Le service de gestion de commentaires évolue.

A compter du 29 mars, le Journal de Réactions et la publication de commentaires seront temporairement fermés.

Les discussions autour des sujets qui vous tiennent à cœur resteront prochainement possibles au travers d’un tout nouveau service vous permettant de réagir.

 
21 commentaires - Woody Allen revient sur les débuts de sa relation avec Soon-Yi
  • avatar
    ETRIER -

    FAIS GAFFE WOODY ELLE VA S OCCuper DE TA NEME , MAIS SANS LES BAGUETTES

    avatar
    Myazaki -

    Abruti, elle est coréenne et non chinoise .Apprend a écrire et à te cultiver ducon

  • avatar
    Lasio -

    Tu parles d'une info !!
    Je me demande si les américains s'intéressent autant à nos Delon,Belmondo et autres Marceau.
    Franchement quel est le français qui s'intéresse à Allen à ses frasques et à Soon-Yi (Complètement inconnue d'ailleurs) ?

  • avatar
    micmicmic -

    justice pour 2 cas similaires 2 justices , curieux ?????
    même les femmes sont partagées , même les femmes sont différentes, pour être gentil !!!!!, sinon je dirai ce que je pense des femmes , pas toutes , mais la plupart !!!!!

    avatar
    merle_rouge -

    Alors merci pour elles, et pour la plupart des hommes, de ne pas en parler!

  • avatar
    ZeMatt -

    Claude95 fermes la.
    Tu crois que la renommée excuse tout ? BON OK PEUT ETRE EN FRANCE
    Pour moi c'est un homme bien déséquilibré qui fait des films plutôt correct

    avatar
    Giacumino -

    Eddy Barclay avait 47 ans de plus que sa femme. Charlie Chaplin épouse Oona O’Neil qui a 36 ans de moins que lui. Le violoncelliste Pablo Casals a 60 ans de plus que son épouse Marta Casals Istomin. Trois déséquilibrés d’après ZeMatt.

  • avatar
    delany -

    Et sinon elle avait quelle age quand il a commencé à la toucher??? Un citoyen lambda ferait la même chose, il serait envoyé au bûché.