Yann Barthès : des journalistes du Petit Journal agressés par des militants FN

Yann Barthès : des journalistes du Petit Journal agressés par des militants FN
Yann Barthès raconte l'agression de ses journalistes.

Roxane Centola

Rédacteur en chef et présentateur du Petit Journal sur Canal+, Yann Barthès était présent ce lundi 4 mai au micro de France Inter, afin d'évoquer l'agression de plusieurs de ses journalistes, lors du défilé du Front National, le 1er mai dernier. Face à Léa Salamé, il se livre sur cet effroyable événement.

Yann Barthès raconte : "Ils n'ont pas été acceptés dans la tribune presse, ils sont restés avec les militants autour de la scène sur la place de l'Opéra, ils se sont rendus autour du carré VIP pour regarder le vieux FN avec Bruno Gollnisch et le nouveau FN, avec Florian Philippot". Sur des images diffusées sur BFMTV, on peut notamment voir Bruno Gollnisch tenter de s'emparer de la perche du micro de l'équipe. Dans un communiqué officiel, il assumera d'ailleurs son geste : "Je réponds toujours courtoisement aux micros des journalistes qui m'interrogent. En revanche, je détruis les micros des espions".

"Notre perche ne mesure pas 15 mètres mais 2,5 mètres, comme toutes les perches", explique Yann Barthès pour se défendre, précisant que même le service d'ordre du FN aurait demandé à "Gollnisch de se calmer". L'animateur emblématique de l'émission parodique de Canal+ revient ensuite sur l'agression : "Sur les 30 mètres qui séparent le carré VIP du cordon de sécurité de CRS, mon équipe a été tabassée par des militants FN (...) les militants ne savaient pas que c'était une équipe du Petit Journal, qui n'avait pas son micro visible". Selon lui, ce n'était donc pas forcément l'équipe de Canal+ qui était visée, mais "la presse en général". Les journalistes de Yann Barthès n'ont pas été les seuls agressés lors du défilé : Anne-Sophie Lapix a elle aussi annoncé qu'une équipe de C à vous avait été agressée en marge de la manifestation du FN.

Le service de gestion de commentaires évolue.

A compter du 29 mars, le Journal de Réactions et la publication de commentaires seront temporairement fermés.

Les discussions autour des sujets qui vous tiennent à cœur resteront prochainement possibles au travers d’un tout nouveau service vous permettant de réagir.

 
120 commentaires - Yann Barthès : des journalistes du Petit Journal agressés par des militants FN
  • avatar
    JR36 -

    c'est une réaction stupide qui ne correspond pas à l'image que veut donner le FN. Ils donnent des armes à leur détracteurs vous n'avez rien compris en approuvant

  • avatar
    krajka -

    pauvres journalistes intellectuels de Canal+.!!!!! Moi ca m amuse .

  • avatar
    rapine -

    pauvre journalistes bobos parisiens , quel dur métier. A force de rechercher du BUZZ pour exister médiatiquement, il arrive ce genre d'incidents. La vraie question est "a qui la faute?"

    avatar
    GJC -

    La réponse est toujours la même : celui qui a mis les baffes... C'est toujours celui qui tient le revolver qui est coupable de meurtre, non la victime. Il en va de même avec les coups : c'est celui qui frappe qui est coupable. La violence ne résout rien, et pire que tout, elle montre bien que quelque chose ne tourne pas rond dans la tête de certains partisans du FN.

  • avatar
    santutaf -

    il fallait bien que ca lui arrive

    avatar
    GJC -

    Et donc, faut-il l'approuver ? Qu'est-ce qui peut donc justifier la violence dans ce cas précis ?

  • avatar
    kris55pct -

    les agressions effroyables, c est toutes les semaines en banlieue .qu'ils aillent foutre leur nez là-bas ces socialo

    avatar
    GJC -

    Ils vont dans des lieux bien pire que nos banlieues... Et comparer un défilé du FN avec la violence des banlieues, c'est bien reconnaître combien ces gens là peuvent être violents, non ?