Yann Moix raconte son enfance difficile

Yann Moix raconte son enfance difficile
Yann Moix au photocall de l'enregistrement de l'émission "On n'est pas couché" à la Villa Domergue durant le 70e Festival International du Film de Cannes, le 24 mai 2017.

Laetitia Reboulleau

Yann Moix l'a longtemps caché au public, mais sa vie privée n'a pas toujours été facile. Enfant, ses parents n'étaient pas tendres avec lui. Il a évoqué ses difficiles souvenirs de jeunesse dans une longue interview à Libération parue le 10 août 2018.

De Yann Moix, le grand public connaît le travail de réalisateur, sur le film "Podium" notamment, ainsi que ses sorties pas toujours appréciées sur le plateau d'On n'est pas couché. Pendant trois ans, l'écrivain a officié en tant que chroniqueur au côté de Laurent Ruquier dans l'émission de France 2, et a marqué le programme par ses nombreux coups de gueule et disputes avec des invités.

Il qualifie ses parents de tortionnaires

Sur le plateau d'On n'est pas couché, il a déjà évoqué à plusieurs reprises des souvenirs de jeunesse, souvent associés à des personnalités. Mais dans les colonnes de Libération, alors qu'il parlait de son premier amour de vacances, il a fait une confession à laquelle personne ne s'attendait : ses parents étaient tout sauf tendres avec lui : "Ils ont passé le plus clair de leur temps à me martyriser", affirme-t-il.

Résultat ? Du haut de ses huit ans, Yann Moix n'a jamais osé aller parler à la petite fille, une enfant blonde au visage constellé de taches de rousseurs, pour laquelle il avait eu un coup de coeur : "Ma timidité, ma frousse, tous les complexes qu'avaient consolidés mes tortionnaires en moi m'interdisaient d'exister face à elle", confie-t-il tristement. Une histoire qui l'a tellement marqué qu'il s'en souvient encore, 42 ans plus tard.

Vous êtes responsable des propos que vous publiez.
Merci de respecter nos CGU