Zabou Breitman revient sur son premier coup de foudre d'enfance : Renaud

Chargement en cours
Zabou Breitman lors du dîner de Gala de la 40e cérémonie des Cesar en 2015.
Zabou Breitman lors du dîner de Gala de la 40e cérémonie des Cesar en 2015.
1/2
© Abaca
A lire aussi

Fabien Gallet

Actuellement à l'affiche du film Arrête ton cinéma!, sorti le 13 janvier dernier, dans lequel elle donne la réplique à Josiane Balasko et Sylvie Testud, Zabou Breitman était de passage dans l'émission Il n'y a pas qu'une vie dans la vie, animée par Isabelle Morizet, dimanche 17 janvier, sur Europe 1. L'occasion d'aborder la thématique du film, ses débuts d'artiste et une rencontre particulièrement marquante avec un jeune garçon qui, quelques années plus tard, devenait une véritable star de la chanson française : Renaud.

Le cinéma, c'est une affaire de famille chez les Breitman. Il faut dire que Zabou, Isabelle, de son vrai prénom, n'est autre que la fille de Jean-Claude Deret, le scénariste de la série Thierry la Fronde, dans laquelle elle fera une apparition dès l'âge de 4 ans, "en fichu et guenilles". "J'avais trouvé ça super", précise celle qui a naturellement suivi les traces de son père. "A sept ans, je savais déjà ce qu'é­tait une nuit américaine, la différence entre un trave­lling et un zoom", confie-t-elle. Pourtant, au départ, elle ne se voyait pas du tout actrice ! "Le jeu ne m'intéressait pas. J'avais plus envie de dessiner".

Une passion qu'elle a pu assouvir à 7 ans, en rejoignant le comité Gavroche révolutionnaire à la Sorbonne, un espace proposant des activités culturelles pour les enfants, dont le créateur n'était autre que le jeune Renaud Séchan ! Pour Zabou Breitman, c'est le coup de foudre. "Il était super beau. Il était magnifique, se remémore-t-elle. On avait une salle spéciale au coeur de la Sorbonne. On faisait des dessins. (...). Il y avait une liberté de dingue, c'était très fou ! A l'époque, Renaud parlait déjà très très bien". Et d'ajouter, plongée dans ses souvenirs : "C'est un érudit, un intellectuel (...), quelqu'un qui maniait la langue française admirablement bien".

Malheureusement, ce coup de coeur sentimental n'a pas été partagé. "Je m'en souviens, mais lui, il ne se souvient pas de moi à cette époque là. Il avait une grosse frange blonde... Qu'il était beau...", confie Zabou Breitman à propos du chanteur qui, aujourd'hui s'apprête à revenir en force avec un nouvel album.

Vous êtes responsable des propos que vous publiez.
Merci de respecter nos CGU