Zahia sur la prostitution : "C'était intéressant, c'était amusant"

Zahia sur la prostitution : "C'était intéressant, c'était amusant"
Zahia Dehar à l'avant-première du film "La Taularde" à Paris, le 13 septembre 2016.

Fabien Gallet

Sept ans après "l'affaire Zahia", la principale intéressée revient sur son passé d'escort-girl dans une interview accordée à Marilou Berry pour le magazine Antidote.

En 2010, Zahia révélait avoir eu des relations sexuelles tarifées avec certains joueurs de l'équipe de France alors qu'elle était mineure. Aujourd'hui, celle qui a quitté l'Algérie pour la France à 10 ans évoque ses débuts dans la prostitution. "On n'avait pas de maison, on ne savait pas où on allait vivre. J'avais déjà du retard parce que je ne parlais pas français et je changeais d'école tout le temps. Une fois qu'on a eu une situation plus stable, (...) je ne pouvais pas rattraper le niveau", se souvient-elle avant de poursuivre : "Tous mes rêves, tout ce que je voulais faire depuis toute petite, je savais que ça n'allait plus être possible. Il fallait que je trouve une autre solution."

"Autant avoir des relations sexuelles et gagner quelque chose en retour"

La prostitution s'impose alors comme la solution. "J'étais jeune et je voulais avoir des relations sexuelles. Je ne voulais pas rester vierge. (...) Je me suis dit, autant avoir des relations sexuelles et gagner quelque chose en retour. Je trouvais ça plus excitant", admet Zahia. L'escorting de luxe lui permet de gagner beaucoup d'argent parallèlement à ses études mais elle est aussi confrontée à des insultes : "On me traitait de pute très jeune déjà. Je n'ai jamais voulu changer, j'entendais pute partout, mais je m'en fichais". Et de lancer : "Pour moi, la pute représente la liberté."

Depuis, grâce à sa soudaine renommée lui ayant permis de se faire un nom, Zahia s'est reconvertie dans le mannequinat et la mode. "Je suis passée à autre chose et je ne suis plus aussi jeune qu'avant", estime la femme de 25 ans avant de conclure : "C'était bien à faire dans la jeunesse. C'était intéressant, c'était amusant."

Vous êtes responsable des propos que vous publiez.
Merci de respecter nos CGU