Zazie : "Je n'ai pas succombé à la chirurgie esthétique"

Zazie : "Je n'ai pas succombé à la chirurgie esthétique"
Zazie
A lire aussi

Fabien Gallet

C'est toujours avec autant de plaisir que Zazie s'apprête à revenir sur le fauteuil de coach de The Voice, à l'occasion de la cinquième saison du programme qui débutera début janvier 2016 sur TF1. La chanteuse qui fait également son retour avec une tournée française pour présenter son neuvième et dernier album, Encore Heureux, s'est confiée dans les pages de Version Femina, notamment sur la question de l'âge.

À 51 ans, la chanteuse reste résolument zen. L'ancien mannequin semble se sentir bien dans son corps, et ne pas s'inquiéter le moins du monde de voir les années passer. "On pourrait se dire que quand on vieillit, on se sent moins bien mais moi, je suis de mieux en mieux dans ma peau", confie celle qui s'est séparée il y a peu de son ex-compagnon, Philippe Paradis.

Pas question donc pour Zazie de faire disparaître les petites marques du temps. "Un homme de 55 ans qui a plein de rides, c'est hyper sexy paraît-il alors que pour une femme, il faudrait qu'elle défie la pesanteur, qu'elle reste éternellement jeune", soulève la mère de famille avant de poursuivre : "Je n'ai pas fait de chirurgie esthétique, j'ai des rides mais ça me va".

Selon elle, pas besoin de passer par la case bistouri pour faire craquer les hommes ! "On séduit autrement, dit-elle, on est beaucoup plus libre. On n'est plus dans le format et j'ai l'impression d'être plus proche encore de ce que je suis maintenant. Alors oui, la jupe est moins courte mais le pantalon, c'est chouette aussi !", plaisante la chanteuse qui sera de retour sur scène dès le mois de février 2016. D'ailleurs, malgré les événements du 13 novembre dernier, Zazie compte bien rester présente pour son public. "On prendra des dispositions nécessaires pour que les gens soient au maximum en sécurité. Je pense beaucoup au Bataclan car c'est une salle où j'ai souvent joué", se souvient-elle avant d'ajouter que monter sur scène est "un acte de résistance".

Pour autant, la coach de The Voice explique que "la musique n'est pas une obligation" pour sa fille de 13 ans. "Elle a fait du piano et est dans une chorale cette année mais c'est plus pour la convivialité. Elle n'est pas dans le pastiche du travail de ses parents", conclut-elle.

Vous êtes responsable des propos que vous publiez.
Merci de respecter nos CGU