Bertrand Cantat bousculé et frappé, il dénonce la censure dont il ferait l’objet

par nonstoppeople-officiel

Mardi 13 mars, en marge d’un concert qu’il donnait à Grenoble, Bertrand Cantat est allé à la rencontre de manifestants hostiles à sa venue. Bousculé et frappé, l’ex-leader de Noir Désir a dénonc cette hostilité et évoqué sur Facebook la censure dont il ferait l’objet. Non Stop People vous dit tout.

Vous êtes responsable des propos que vous publiez.
Merci de respecter nos CGU