De la stratégie de la cravate violette dans le clan Macron

par closer

Une teinte trop claire nous ramène inévitablement au look que tous les mariés croient obligatoire et dont Manuel Valls s'était fait le spécialiste mal avisé lorsqu'il était Premier ministre.Alors ils ont tous misé sur des couleurs infiniment classiques dans les tons foncés, créant un dress code uniforme à pratiquement tous les partis.A partir de mai 2012, les deux hommes politiques ont jeté au feu leurs anciens costumes mal coupés, et leurs cravates rayées, se mettant à la page.C'est une couleur ni chaude ni froide.Et selon ses nuances, elle tend vers le chaud quand elle est plus rosée comme celle que portait Emmanuel Macron le 24 janvier dernier pour accueillir le président arménien à l'Elysée, ou avec une pointe de pourpre comme l'a portée Edouard Philippe à diverses occasions.Bien sûr, d'autres hommes politiques avant eux ont pu porter ponctuellement ou isolément dans leur clan des cravates violettes comme François Fillon ou encore Matthias Fekl.

Le service de gestion de commentaires évolue.

A compter du 29 mars, le Journal de Réactions et la publication de commentaires seront temporairement fermés.

Les discussions autour des sujets qui vous tiennent à cœur resteront prochainement possibles au travers d’un tout nouveau service vous permettant de réagir.