Gérard Collomb : les oeufs de ses poules atterrissent dans l'assiette de Brigitte Macron

par closer

Elles s'appellent Gertrude, Cunégonde, Rosine et Colette.Non, ce ne sont pas les sœurs maléfiques d'un conte de fées mais bien les quatre poules du ministère de l'Intérieur, comme le rapportent nos confrères du Figaro ce 23 janvier.Achetées à l'automne 2016 par Bernard Cazeneuve , comme nous l'a confirmé l'entourage de Gérard Collomb, elles sont restées là sans problème.Comme le raconte le ministre au quotidien : " Nous les faisons passer au chef de l'Élysée Guillaume Gomez afin qu'il les cuisine pour Brigitte Macron ".Au même titre qu'il y a des jardiniers pour entretenir les jardins, il y a des personnes qui s'occupent des poules et se chargent de les nourrir quotidiennement ".

Vous êtes responsable des propos que vous publiez.
Merci de respecter nos CGU