Indochine : Nicola Sirkis traumatisé par l’attentat au Bataclan, il ne veut plus aller dans cette salle

par nonstoppeople-officiel

Les Français sont nombreux à avoir été traumatisés par les attentats du 13 novembre dernier. Nikola Sirkis, le leader d’Indochine semble avoir été particulièrement touché et il s’étonne que la salle ait été rouverte. Non Stop People vous dévoile ses confidences.

Le service de gestion de commentaires évolue.

A compter du 29 mars, le Journal de Réactions et la publication de commentaires seront temporairement fermés.

Les discussions autour des sujets qui vous tiennent à cœur resteront prochainement possibles au travers d’un tout nouveau service vous permettant de réagir.